Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement du triphore penché (Triphora trianthophoros) au Canada - 2016

Partie 3 - Triphore penché - Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement, préparée par le ministère des Richesses naturelles de l'Ontario

PDF file

Triphore penché

Triphore  penché


Haut de la page

Information sur le document

Le triphore penché est une petite orchidée qui produit d'une à sept (souvent trois) fleurs de couleur blanc verdâtre ou magenta sur une tige d'un vert pourpre pouvant mesurer entre cinq et 30 cm. Elle pousse dans les forêts riches et humides d'érables et de hêtres et obtient sa nourriture à partir de champignons associés à ses racines.

La protection et le rétablissement des espèces en péril en Ontario

Le rétablissement des espèces en péril est un volet clé de la protection de la biodiversité en Ontario. La biodiversité - la diversité des organismes vivants sur la Terre - nous fournit de l'air et de l'eau propres, de la nourriture, des fibres, des médicaments et d'autres ressources dont nous avons besoin pour survivre.

La Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition (LEVD) représente l'engagement juridique du gouvernement de l'Ontario envers la protection et le rétablissement des espèces en péril et de leurs habitats. Dès qu'une espèce est désignée comme disparue de l'Ontario, en voie de disparition ou menacée aux termes de la LEVD, elle est automatiquement protégée contre toute forme de harcèlement. En outre, dès qu'une espèce est désigné comme en voie de disparition ou menacée, son habitat est protégé contre les dommages et la destruction.

Aux termes de la LEVD, le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario (le ministère) doit veiller à ce qu'un programme de rétablissement soit élaboré pour chaque espèces inscrite à la liste des espèces en voie de disparition ou menacées. Un programme de rétablisesment offre des conseils scientifiques au gouvernement à l'égard de ce qui est nécessaire pour réaliser le rétablissement d'une espèce.

Déclarations du gouvernement en réponse aux programmes de rétablissment

Dans les neuf mois qui suivent l'élaboration d'un programme de rétablissement, la LEVD exige que le ministère publie une déclaration qui résume les mesures que le gouvernement de l'Ontario prévoit prendre en réponse au programme de rétablissement et ses priorités à cet égards. Le programme de rétablissement pour le triphore penché (Triphora trianthophoros) ont été achevé le 11 janvier, 2013 (PDF (En anglais seulement)

Cette déclaration est la réponse du gouvernement de l'Ontario aux conseils scientifiques fournis dans le programme de rétablissement. en plus de se fonder sur les renseignements fournis dans les programmes de rétablissement, elle tient compte des commentaires recus de la partr de parties intéressées, d'autres territoires de compétence, des collectivités autochtones et du public. Cette déclarations reflète les meilleures connaissances traditionnelles, locales et scientifiques auxquelles ont peut accéder an ce moment; elle pourrait etre modifiée si de nouveaux renseignements deviennent accessibles. En mettant en oeuvre les mesures prévues à la présente déclaration, la LEVD permet au ministère de déterminer ce qu'il est possible de réaliser, compte tenu des facteurs sociaux et économiques.

Démarches futures pour protéger et rétablir le triphore penché

Le triphore penché est inscrit sur la liste des espèces en voie de disparition de la Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition (LEVD). Aux termes de la LEVD, il est interdit d'endommager ou de perturber cette espèce, et d'endommager ou de détruire son habitat, à moins d'y avoir été autorisé. Pour qu'une telle autorisation soit accordée, il faut que les conditions stipulées par le ministère soient remplies.

Le triphore penché est peu répandu dans l'ensemble de son aire mondiale, qui s'étend de l'est de l'Amérique du Nord jusqu'au Mexique et au Panama. Le statut de conservation de l'espèce n'est pas considéré comme étant sûr n'importe où en Amérique du Nord. Au Canada, on connaît la présence du triphore penché à deux endroits seulement dans le sud-ouest de l'Ontario, au parc provincial Rondeau et dans un boisé privé dans le comté d'Elgin. La présence du triphore penché a déjà été signalée dans la région de Niagara; cependant, on ignore si l'espèce était autrefois répandue dans les forêts caroliniennes de l'Ontario ou si elle a toujours été rare dans la province. En outre, le triphore penché peut pousser ou être en état de dormance sous terre durant de nombreuses années, ses parties aériennes n'apparaissant au-dessus du sol que lorsque les conditions sont favorables à sa floraison. Ceci fait en sorte que l'espèce est difficile à déceler et qu'il est difficile de conclure à son absence sans faire de recensements de façon constante. Une surveillance annuelle du triphore penché au sein du parc provincial Rondeau est faite depuis 1986 et en 2008 et on a dénombré 1 357 tiges dans une partie de son habitat adéquat. Il se peut que des tiges supplémentaires puissent se trouver dans d'autres parties de l'habitat, mais ces endroits n'ont pas été recensés. Aucune plante n'a été observée au deuxième emplacement dans le comté d'Essex depuis 1987, mais des seuls des recensements occasionnels et incomplets y ont été entrepris depuis la fin des années 1980.

Le triphore penché a des exigences très spécialisées pour qu'il puisse se reproduire, ce qui pourrait être un facteur limitatif pour cette espèce. Parmi ces exigences, il y a un climat adéquat et de conditions d'humidité pour produire des fleurs, des pollinisateurs pour les polliniser (les fleurs fleurissent toutes en même temps pendant une seule journée), la dissémination des graines dans un habitat adéquat et le contact avec un champignon particulier pour le succès de sa germination et de son établissement. Des données sur la taille de la population ontarienne, les conditions particulières nécessaires pour sa croissance et sa floraison et l'impact des menaces représentent des lacunes importantes sur le plan des connaissances qui créent des défis pour le rétablissement de l'espèce. Parmi les menaces importantes qui pèsent sur l'espèce, il y a probablement l'interruption de l'association aux champignons par les espèces envahissantes comme l'épine-vinette du Japon (Berberis thunbergii) et l'alliaire officinale (Alliaria petiolata) et par les vers de terre et le broutage du cerf de Virginie (Odocoileus virginianus) et des limaces. Parmi les autres menaces potentielles, il y a la dégradation ou la perte d'habitat en raison de la maladie de l'écorce du hêtre, la perte du couvert forestier et les modifications du régime de drainage.

Le nombre d'habitats adéquats qui répondent aux exigences complexes quant à la reproduction du triphore penché est probablement limité et les tentatives antérieures de propagation ou de réintroduction artificielles dans la nature n'ont pas réussi. Pour ces raisons, les travaux de rétablissement devraient être ciblés sur le maintien et l'amélioration de la viabilité des populations existantes. Si des recherches ultérieures fournissent des données supplémentaires sur des méthodes de propagation fructueuses et sur les conditions nécessaires à la croissance, il se peut qu'on réévalue l'objectif gouvernemental.

L'objectif du gouvernement pour le rétablissement du triphore penché est de maintenir ou d'améliorer la viabilité des populations existantes en Ontario.

La protection et le rétablissement des espèces en péril sont une responsabilité partagée. Aucune agence ni aucun organisme n'a toutes les connaissances, l'autorité ni les ressources financières pour protéger et rétablir toutes les espèces en péril de l'Ontario. Le succès sur le plan du rétablissement exige une coopération intergouvernementale et la participation de nombreuses personnes, organismes et collectivités.

En élaborant la présente déclaration, le ministère a tenu compte des démarches qu'il pourrait entreprendre directement et de celles qu'il pourrait confier à ses partenaires en conservation, tout en leur offrant son appui.

Mesures menées par le gouvernement

Afin de protéger et de rétablir le triphore penché, le gouvernement entreprendra directement les mesures suivantes :

  • Renseigner les autres organismes et autorités qui prennent part aux processus de planification et d'évaluation environnementales quant aux exigences de protection prévues à la LEVD.
  • Encourager la soumission de données sur le triphore penché à l'entrepôt de données du ministère des Richesses naturelles au Centre d'information sur le patrimoine naturel.
  • Entreprendre des activités de communication et de diffusion afin d'augmenter la sensibilisation de la population quant aux espèces en péril en Ontario.
  • Protéger le triphore penché et son habitat par l'entremise de la LEVD.
  • Appuyer les partenaires en conservation, et les organismes, municipalités et industries partenaires et les collectivités autochtones, pour qu'ils entreprennent des activités visant à protéger et rétablir le triphore penché. Ce soutien prendra la forme de financement, d'ententes, de permis (assortis de conditions) et de services consultatifs.
  • Établir et communiquer des mesures prioritaires annuelles pour l'appui gouvernemental afin d'encourager la collaboration et réduire le chevauchement des travaux.

Mesures appuyées par le gouvernement

Le gouvernement appuie les mesures suivantes qu'il juge comme étant nécessaires à la protection at au rétablissement de le triphore penché (Triphora trianthophoros). On accordera la priorité aux mesures portant la mention 'hautement prioritaire' en ce qui concerne le financement ou les autorisations aux termes de la LEVD. Le gouvernement ciblera son appui sur ces mesures hautement prioritaires au cours des cinq prochaines années.

Secteurs d'intervention : protection et gestion

Objectif : Protéger les populations existantes de triphore penché et réduire ou supprimer les menaces qui pèsent sur l'espèce.

Mesures :

  1. (HAUTEMENT PRIORITAIRE) Travailler en collaboration avec les propriétaires fonciers pour mettre en oeuvre des pratiques de gestion optimales (PGO) qui favorisent le rétablissement du triphore penché. Ces PGO peuvent comprendre la gestion du boisé de façon à améliorer l'habitat, supprimer les espèces envahissantes ou atténuer les autres menaces.

Secteurs d'intervention : surveillance et recherche

Objectif : Accroître les connaissances sur la taille des populations du triphore penché, ses conditions et ses menaces.

Mesures :

  1. Concevoir et mettre en oeuvre un programme normalisé de surveillance pour toutes les populations existantes. Ce protocole peut comprendre recueillir des données sur :
    • le nombre des populations et leur santé;
    • le succès de la reproduction;
    • les caractéristiques d'habitat comme le type de végétation;
    • la présence de menaces.
  2. Faire des recensements normalisés des habitats adéquats pour déceler de nouvelles populations, y compris aux endroits historiques. Ces recensements doivent être effectués sur plusieurs années pour augmenter les chances de détection.
  3. Évaluer l'impact et la gravité des menaces qui pèsent sur le triphore penché, dont :
    • les plantes envahissantes qui ont des répercussions sur les champignons essentiels associés aux racines de triphore penché;
    • les vers de terre qui perturbent les caractéristiques du sol;
    • la dégradation de l'habitat en raison de la perte du couvert forestier à la suite de défrichage ou de la maladie de l'écorce du hêtre;
    • le broutage des chevreuils ou d'autres animaux.
  4. Faire des recherches sur les conditions nécessaires pour une reproduction fructueuse, y compris la durée de la période de dormance, la floraison, la pollinisation et les distances de dissémination pour orienter une approche de gestion adaptative en matière de rétablissement. Travailler en collaboration avec d'autres territoires pour partager les connaissances, lorsque cela est approprié.

Haut de la page

Mise en oeuvre des mesures

Le soutien financier pour la mise en œuvre des mesures de rétablissement approuvées pourrait être fourni par l'entremise du Fonds d'intendance des espèces en péril, ou du Programme d'encouragement des exploitants agricoles à la protection des espèces en péril. On encourage les partenaires en conservation à discuter de leurs propositions de projets liés à la présente déclaration avec le ministère des Richesses naturelles. Le ministère peut aussi conseiller ses partenaires à l'égard des autorisations exigées aux termes de la LEVD afin d'entreprendre le projet.

La mise en œuvre des mesures pourra être modifiée si les priorités touchant l'ensemble des espèces en péril changent selon les ressources disponibles et la capacité des partenaires à entreprendre des activités de rétablissement. La mise en œuvre des mesures visant plusieurs espèces sera coordonnée partout là où les déclarations du gouvernement en réponse au programme de rétablissement l'exigent.

Haut de la page

Evaluation des progrès

Aux termes de la LEVD, le gouvernement doit évaluer l'efficacité des mesures de protection et de rétablissement visant une espèce au plus tard cinq ans après la publication de la présente déclaration en réponse au programme de rétablissement. Cette évaluation permettra de déterminer si des rectifications sont nécessaires pour en arriver à protéger et à rétablir l'espèce.

Haut de la page

Remerciements

Nous tenons à remercier tous ceux et celles qui ont pris part à l'élaboration du Programme de rétablissement pour le triphore penché (Triphora trianthophoros) en Ontario pour leur dévouement en ce qui à trait à la protection et au rétablissement des espèces en péril.

Haut de la page

Renseignements supplémentaires : Consultez le site Web des espèces en péril
Communiquez avec votre bureau de district du MRNF
Communiquez avec le Centre d'information sur les ressources naturelles
1-800-667-1940
ATS 1-866-686-6072
mailto:mnr.nric.mnr@ontario.ca
ontario.ca/mrn

Haut de la page