Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’Engoulevent d'Amérique au Canada

Résumé technique

Chordeiles minor

Engoulevent d’Amérique
Common Nighthawk

Répartition au Canada :Yukon, Territoires du Nord-Ouest, Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Ontario, Québec, Terre-Neuve-et-Labrador, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île du Prince Édouard.


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada
aire de répartition au Canada selon NatureServe et calculé par Études d’Oiseaux Canada, données non-publiées.
4 817 780 km2







Préciser la tendance (en déclin,
stable, en croissance, inconnue).

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes
dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non



Superficie de la zone d’occupation (km2)
nombre de couples reproducteurs au Canada (200 000) * superficie moyenne du territoire de 0,27 km2

Appr. 54 000 km2






Préciser la tendance (en déclin,
stable, en croissance, inconnue).

Déclin


Y a-t-il des fluctuations extrêmes
dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non



Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.

Sans objet


Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable,
en croissance, inconnue).

Sans objet



Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Sans objet



Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

Déclin





Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).
De 2 à 3 ans



Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles). 
fondé sur les estimations de l’abondance par le BBS

Appr. 400 000





Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.





S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)
Selon les données du BBS : déclin de 49,5 % au cours de la période de 10 ans la plus récente (de 1995 à 2005)

49,5 %








Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non



La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Non







Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Sans objet



Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Sans objet



Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

Sans objet



Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

- Baisse en abondance des insectes en raison de l’utilisation de pesticides
- Perte et modification de l’habitat dans les forêts, les zones agricoles et les milieux urbains.
- D’autres facteurs possibles comprennent l’augmentation des prédateurs en milieux urbain et agricole, la collision avec des véhicules motorisés et les changements climatiques.


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?
États-Unis : déclin significatif de 1.83 % par an (de 1968 à 2005)

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Oui


Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Oui


Y a-t-il suffisamment d’habitats disponibles au Canada pour les individus immigrants?

Oui



La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?

Peu probable étant donné le déclin dans l’ensemble de son aire


Analyse quantitative

Aucune


Statut existant

COSEPAC : espèce menacée (2007)


Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce menacée
Code alphanumérique : A2b

Justification de la désignation : Au Canada, cette espèce a subi des déclins démographiques à court et à long terme. Un déclin de 49 % a été signalé pour les zones ayant fait l’objet de relevés au cours des trois dernières générations. La réduction des sources de nourriture a apparemment contribué au déclin de cette espèce, tout comme pour plusieurs autres insectivores aériens. Il est possible que la disponibilité réduite de l’habitat, causée par la suppression des incendies, de même que l’agriculture intensive et la diminution du nombre de toits couverts de gravier dans les milieux urbains, soient aussi des facteurs dans certaines régions.


Applicabilité des critères

Critère A: (Population globale en déclin) :
correspond  au critère de la catégorie « menacée », A2b, car la population a connu un déclin de 49 % au cours des trois dernières générations

Critère B : (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) :
ne correspond pas au critère

Critère C : (Petite population globale et déclin) :
ne correspond pas au critère

Critère D : (Très petite population ou aire de répartition limitée) :
ne correspond pas au critère

Critère E : (Analyse quantitative) :
aucune disponible