Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le fondule barré (population de Terre-Neuve) au Canada – Mise à jour

Importance particulière de l'espèce

Le fondule barré est l’une des deux espèces de cyprinodontiformes vivant sur l’île de Terre-Neuve, l’autre étant le choquemort (F. heteroclitus), qui lui est étroitement apparenté. Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, le fondule barré est considéré comme un poisson fourrage de l’omble de fontaine et du saumon atlantique, et il sert de poisson-appât dans certaines parties de l’Amérique du Nord (Houston, 1990).

Les populations de fondules barrés de Terre-Neuve, sauf celle du bassin Indian Bay, se trouvent à la limite orientale de toute l’aire de répartition nord-américaine de l’espèce et sont concentrées dans une zone géographique relativement restreinte. Cette répartition fait du fondule barré l’espèce indicatrice idéale des effets du développement ou des activités industrielles sur les écosystèmes d’eau douce de l’île. Les recherches effectuées dans le cadre du présent rapport de situation ont aidé à faire connaître le fondule barré à Terre-Neuve et à synthétiser la majorité des travaux indépendants réalisés sur l’espèce. Parcs Canada et le Plan conjoint des habitats de l’Est élaborent actuellement des propositions concernant le fondule barré, qui examinent plus en détail la sélection et l’utilisation de l’habitat ainsi que le potentiel d’utilisation d’un substrat artificiel. Par ailleurs, le fondule barré est reconnu par l’écomusée de Winterland (sentier d’interprétation passant dans un milieu humide et des zones stériles de la péninsule de Burin) comme une espèce qui est présente dans les Rush Ponds et qui a besoin de l’habitat vaseux à végétation dense offert par ces plans d’eau. La population documentée le plus récemment est celle de la région de Grand Bay West, où le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador est sur le point de créer une réserve écologique.