Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le fondule barré (population de Terre-Neuve) au Canada – Mise à jour

Protection existante ou autres désignation

Les populations de fondules barrés (Fundulus diaphanus) de l’île de Terre-Neuve ont été désignées comme vulnérables (espèce préoccupante) par le Comité sur le statut des espèces menacées de disparition au Canada en 1989 (Houston, 1990). Plus récemment, une nouvelle loi sur les espèces en péril, la Endangered Species Act, qui protège une vingtaine d’espèces, dont le fondule barré, a été adoptée par le gouvernement provincial de Terre-Neuve-et-Labrador en août 2002. Par ailleurs, les populations du Manitoba sont considérées comme préoccupantes (Houston, 1990), et l’espèce possède le statut d’espèce en péril dans les États de la Pennsylvanie et du Dakota du Sud. Depuis la rédaction du présent rapport, le Centre de données sur la conservation du Manitoba a classé le fondule barré comme « G5, S1 » (Stewart, comm. pers.). La seule autre protection dont jouit le fondule barré au Canada est assurée par la Loi sur les pêches du gouvernement fédéral, qui interdit la destruction de l’habitat du poisson.