Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le fondule barré (population de Terre-Neuve) au Canada – Mise à jour

Taille et tendances des populations

Avant le présent rapport, on n’avait pas tenté d’estimer les populations de fondules barrés (Houston, 1990). Des estimations fondées sur la méthode de capture-marquage-recapture (CMR) de Schnabel ont été réalisées pour le bassin Indian Bay en juillet et en août 1999. La faible température de l’eau explique sans doute le nombre peu élevé de 1 209 individus estimé en juillet (intervalle de confiance à 95 p. 100 : 619-3 423). L’estimation en août s’élevait à 20 569 individus (intervalle de confiance à 95 p. 100 : 12 529-40 201). La corrélation entre la température et l’abondance des fondules barrés dans les captures au verveux dans trois zones d’étude (entre 1999 et 2001) est significative quand les données subissent une transformation logarithmique pour laquelle la valeur p est de 0,000 (figure 4) (R2 = 0,190; rapport F = 11,776; s2 = 45). Les études à venir sur la taille des populations devraient de préférence être effectuées à la fin juillet et pendant tout le mois d’août, c’est-à-dire quand la température de l’eau est plus élevée et que l’abondance et l’activité des fondules barrés sont à leur plus fort (Chippett, en prép.). La figure 4 montre la corrélation entre la température de l’eau et les captures par unité d’effort (CPUE) de fondules barrés dans trois lacs de Terre-Neuve. Faute d’autres estimations, ces données ne fournissent pas de renseignements utiles sur les tendances des populations; elles décrivent simplement l’état de la population du bassin Indian Bay en 1999.


Figure 4 : Corrélation entre les captures par unité d’effort (CPUE) de fondules barrés et la température de l’eau dans trois lacs de Terre-Neuve

Figure 4 : Corrélation entre les captures par unité d’effort (CPUE) de fondules barrés et la température de l’eau dans trois lacs de Terre-Neuve.

Loch Leven, Third Pond (bassin Indian Bay) et Freshwater Pond (Chippett, en prép.).


Les CPUE présentées dans le tableau 1 sont beaucoup plus élevées pour le bassin Indian Bay que pour les populations du Loch Leven et du Freshwater Pond. L’aire de répartition de l’espèce est tellement limitée dans le bassin Indian Bay que les filets ont toujours été placés dans des zones que les fondules barrés étaient réputés fréquenter selon les expériences passées. Par conséquent, l’échantillonnage du bassin Indian Bay peut avoir ciblé des zones où se trouvent un grand nombre de poissons. Toutefois, pour les autres populations, particulièrement celle du Freshwater Pond, l’aire de répartition est plus vaste, et on pourrait observer des individus dans une zone plus grande, ce qui fait de la sélection des sites d’échantillonnage un facteur à considérer. Les CPUE élevées et les nombres maximaux de fondules barrés capturés au verveux en juillet et en août montrent que l’espèce est localement abondante dans le Loch Leven, le Freshwater Pond et l’Indian Bay Pond, ce que corrobore Houston (1990). Dans le Third Pond, dans le bassin Indian Bay, le nombre de fondules barrés pris au verveux a atteint des maxima de près de 200 individus par filet à la fin juillet et au début août (figure 4). Dans le Loch Leven, de grands bancs de fondules barrés d’environ 25 à 40 individus sont facilement observables dans les zones sableuses peu profondes, surtout par temps chaud et ensoleillé (obs. pers.). La taille et le déplacement de ces bancs en eau peu profonde donnent l’impression que l’eau bouillonne (Gilhen, 1974).

 

Tableau 1 : Moyenne des captures par unité d’effort (CPUE – individus/filet) pour trois populations de fondules barrés représentatives de Terre-Neuve (Chippett, en prép.)
PopulationNbre de mouillagesx CPUE (captures par unité d’effort)
Indian Bay2442
Loch Leven1029
Freshwater Pond1023