Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le ptéléa trifolié (Ptelea trifoliata) au Canada – Mise à jour

Évaluation et statut propose

Protection actuelle et autres désignations

À l'échelle mondiale, le Nature Conservancy a attribué au Ptelea trifoliata la cote G5. Cependant, selon la liste de 2000, la plus récente offerte par le site Web de NatureServe, le ptéléa trifolié figure sur la liste des espèces en péril (« imperilled »; S1 ou S2) dans 5 États et sur la liste des espèces vulnérables (« vulnerable »; S3) d'un État et de l'Ontario.

Bien qu’il figure sur la liste des espèces préoccupantes du COSEPAC, le ptéléa trifolié ne bénéficie d’aucun statut officiel en Ontario.

Évaluation de la situation et recommandation de l'auteur

La comparaison entre les données de recensement actuelles et les estimations antérieures semble indiquer un déclin appréciable. De plus, l’espèce est menacée par la pression qu’exerce l’exploitation du littoral du lac Érié, qu’il s’agisse de la construction de chalets ou de l'aménagement ou de l’entretien de plages à des fins récréatives. Toutefois, avec une meilleure connaissance des besoins de l’espèce et une gestion appropriée du milieu, on pourrait considérablement atténuer cette menace. L'espèce semble prospérer dans des milieux littoraux changeants, et des modifications minimes aux pratiques actuelles pourraient permettre de mieux la protéger.

Nous recommandons que le ptéléa trifolié soit considéré comme « menacé » en Ontario, en raison des facteurs suivants : zone d'occurrence limitée; petit nombre de sites à effectif appréciable, certains comptant un seul individu ou quelques-uns, ce qui est critique pour une espèce dioïque; disparition récente de trois populations; déclin majeur (diminution de 61 p. 100) d'une population située dans la réserve naturelle de la pointe Fish.