Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le méné camus (Notropis anogenus) au Canada

Protection

On trouvera au tableau 1 un résumé du classement de conservation de l’Association pour la diffusion de l'information sur la biodiversité.

Tableau 1. Classement de NatureServe (2002) à l’échelle mondiale et nationale ainsi qu'à celle des États et des provinces, aux États-Unis et au Canada (2002)

Monde : G3

États-Unis : N3

Canada : N2N3

État/Province : Illinois (S1), Indiana (S1), Iowa (S1), Michigan (S3), Minnesota (S3), New York (S1), Dakota du Nord (S1), Ohio (SX), Wisconsin (S2S3), Ontario (S2)

Canada

Dans le rapport original du COSEPAC, le méné camus était classé parmi les espèces rares (Parker et al., 1987). En 1997, il a été officiellement désigné « espèce menacée » en Ontario, qui est la seule province où on le trouve (A. Dextrase, ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, communication personnelle). Bien que l’espèce ne bénéficie d’aucune protection juridique au Canada, la recommandation du présent rapport de l’inclure parmi les espèces menacées permettra de la protéger, ainsi que son habitat, en vertu du projet de loi sur les espèces en péril au Canada.

L’espèce et/ou son habitat pourraient également être protégés par la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale, la Loi canadienne sur la protection de l’environnement, la Loi sur les pêches, la Loi sur les ressources en eau du Canada, la Loi sur les espèces sauvages au Canada, la Loi sur la protection de l’environnement de l’Ontario, la Loi sur les évaluations environnementales de l’Ontario, la Loi sur l’aménagement du territoire de l’Ontario et la Loi sur les ressources en eau de l’Ontario. Le Programme d'encouragement fiscal pour les terres protégées de l’Ontario pourrait indirectement protéger l’habitat de l’espèce lorsque celui-ci se trouve dans des milieux humides importants pour la province, comme ceux de la rive est du lac Sainte-Claire (D. Hector, ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, communication personnelle).

États-Unis

Johnson (1987) classe le méné camus parmi les espèces protégées en Iowa, en Illinois et dans l’État de New York, et parmi les espèces préoccupantes dans le Dakota du Nord, au Wisconsin et en Ontario. Au Minnesota, l’espèce est désignée préoccupante (Hatch et al., sous presse). Au Wisconsin, elle a été reclassifiée dans la catégorie inférieure d’espèce à surveiller (Fago, 1992).