Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement du mûrier rouge (Morus rubra) au Canada

Annexe B : Cartes de l'habitat essentiel

Figure 6 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_1 du mûrier rouge

Figure 6 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_1 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Nota : L'expression « aires protégées » utilisée dans les cartes de l'habitat essentiel n'a aucun rapport avec les exigences de la LEP en matière de protection.


Figure 7 : Zone dans laquelle se trouve une parcelle d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelle d’habitat essentiel no 228_2)

Figure 7 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_2 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 8 : Zone dans laquelle se trouve une parcelle d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelle d’habitat essentiel no 228_3)

Figure 8 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_3 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 9 : Zone dans laquelle se trouve une parcelle d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelle d’habitat essentiel no 228_4)

Figure 9 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_4 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 10 : Zone dans laquelle se trouve une parcelle d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelle d’habitat essentiel no 228_5)

Figure 10 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_5 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 11 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_6 du mûrier rouge

Figure 11 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_6 du mûrier rouge. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 12 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_7 du mûrier rouge

Figure 12 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_7 du mûrier rouge. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 13 : Zone dans laquelle se trouve une parcelle d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelle d’habitat essentiel no 228_8)

Figure 13 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_8 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 14 : Zone dans laquelle se trouve une parcelle d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelle d’habitat essentiel no 228_9) et situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat no 228_10 du mûrier rouge

Figure 14 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_9 du mûrier rouge et situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat no 228_10 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 15 : Zone dans laquelle se trouvent des parcelles d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelles d’habitat essentiel nos 228_11, 228_12 et 228_13)

Figure 15 : Zone dans laquelle se trouvent les parcelles d'habitat essentiel nos 228_11, 228_12 et 228_13 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 16 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_14 du mûrier rouge

Figure 16 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_14 du mûrier rouge. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 17 : Zone dans laquelle se trouve une parcelle d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelle d’habitat essentiel no 228_15)

Figure 17 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_15 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 18 : Zone dans laquelle se trouve une parcelle d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelle d’habitat essentiel no 228_16)

Figure 18 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_16 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 19 : Zone dans laquelle se trouve une parcelle d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelle d’habitat essentiel no 228_17)

Figure 19 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_17 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 20 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_18 du mûrier rouge

Figure 20 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_18 du mûrier rouge. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 21 : Zone dans laquelle se trouve une parcelle d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelle d’habitat essentiel no 228_19)

Figure 21 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_19 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 22 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_20 du mûrier rouge

Figure 22 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_20 du mûrier rouge. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 23 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_21 du mûrier rouge

Figure 23 : Situation géographique et étendue de la parcelle d'habitat essentiel no 228_21 du mûrier rouge. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.


Figure 24 : Zone dans laquelle se trouve une parcelle d'habitat essentiel du mûrier rouge (parcelle d’habitat essentiel no 228_22)

Figure 24 : Zone dans laquelle se trouve la parcelle d'habitat essentiel no 228_22 du mûrier rouge. Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.

Se reporter à la section 7 pour la description des attributs biophysiques qui aident à situer l'habitat essentiel dans cette zone. L'habitat essentiel ne comprend pas les infrastructures existantes, les zones cultivées ni les types de végétation non naturels, tel que mentionné à la section 7.