Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la fausse-teigne à cinq points du yucca (Prodoxus quinquepunctellus ) au Canada

Remerciements

 

Mme Donna Hurlburt (Ph. D.) a rédigé le rapport de situation initial sur le Tegeticula yuccasella pour le comité sur les espèces en péril de l’Alberta ainsi que le rapport de situation subséquent du COSEPAC. Puisque plusieurs sections du présent rapport ont été tirées du rapport de situation du COSEPAC sur le T. yuccasella, la rédactrice, Rebbecca Snell, remercie Mme Hurlburt d’avoir rédigé ces sections. Rebecca Snell remercie également le ministère d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, ainsi que son personnel et leurs familles à la Sous-station de recherches de Onefour qui ont fourni un soutien logistique et de l’hébergement pendant les saisons sur le terrain. Jackie Bochek (Nanaimo, Colombie‑Britannique), Kristen Foreman (University of Calgary, Alberta), Erin Smith (University of Alberta), Mandi Walker (Sous-station de recherches de Onefour) et Noah Nimelman (Toronto, Ontario) ont prêté assistance dans la collecte de données. Theresa Fowler a fourni un soutien et une aide précieuse dans la préparation du présent rapport; elle en a aussi effectué la révision.

Le financement pour le présent rapport a été fourni par le Service canadien de la faune d’Environnement Canada. Les travaux sur le terrain ont été financés en partie par les subventions en biodiversité de l’ACA (avec l’appui de l’Alberta Conservation Association). Un soutien financier additionnel a été fourni par le truchement d’unebourse d’études supérieures du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie attribuée àRebecca Snell et d’un fonds de recherche du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie octroyé à M. John Addicott (Ph. D.) (Department of Biological Sciences, University of Calgary).