Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la fausse-teigne à cinq points du yucca (Prodoxus quinquepunctellus ) au Canada

Sommaire biographique des rédacteurs du rapport

 

Rebecca Snell a obtenu son baccalauréat en biologie et en sciences informatiques de la Queen’s University en 2001. Elle a poursuivi ses études à la University of Calgary sous la supervision de M. John Addicott (Ph. D.). Ses travaux de maîtrise étaient concentrés sur le mutualisme du papillon nocturne et du yucca dans un contexte plus vaste des communautés. En plus du yucca glauque et de la teigne de yucca pollinisatrice, ses études englobaient la fausse‑teigne à cinq points du yucca, la teigne tricheuse du yucca, les fourmis et les aphidés. Tous les travaux ont été effectués au sein des populations septentrionales de yucca glauque et ne touchaient que la population canadienne de la fausse-teigne à cinq points du yucca. Mme Snell a obtenu sa maîtrise en écologie en mai 2004.