Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la fausse-teigne à cinq points du yucca (Prodoxus quinquepunctellus ) au Canada

Importance de l'espèce

 

La fausse-teigne à cinq points du yucca est un élément d’un écosystème unique et en voie de disparition au Canada qui inclut le yucca glauque et les espèces de teignes qui en dépendent. Elle pourrait servir d’espèce indicatrice de l’état du système parce que sa survie dépend de la présence du yucca glauque et de la teigne du yucca, alors que l’inverse n’est pas vrai. Dès lors, le déclin du yucca glauque ou de la teigne du yucca pourrait être précédé d’un déclin de la fausse-teigne. Cette hypothèse pourrait expliquer ce qui s’est peut-être produit à Pinhorn, à supposer que la fausse-teigne y ait déjà été présente; le déclin du yucca glauque et de la teigne du yucca pourrait entraîner la disparition de la fausse-teigne à cinq points du yucca.   

Par ailleurs, si l’utilisation de la teigne du yucca ou de la fausse-teigne à cinq points du yucca par les peuples autochtones n’a jamais été mentionnée, il convient de noter que certaines tribus ont utilisé couramment son hôte, le yucca glauque, dans les portions plus méridionales de l’aire de l’espèce, de même que de nombreuses autres espèces de yuccas pour fabriquer des aliments, des boissons, des détergents, des remèdes, des vêtements et divers objets d’usage courant (Webber, 1953). Les Pieds-Noirs, en Alberta et au Montana, ont probablement utilisé le yucca glauque aux mêmes fins (Johnston, 1987). Bien qu’il existe des mentions de l’utilisation du yucca glauque dans d’autres parties de l’aire, aucune trace d’utilisation ni aucun objet façonné contenant des fibres de yucca glauque n’ont été trouvés en Alberta (COSEPAC, 2002).