Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’éperlan nain du lac Utopia (Osmerus sp.) au Canada

Répartition

Le lac Utopia (450 10' N, 660 47' O) fait partie du bassin de la rivière Magaguadavic, dans le sud‑ouest du Nouveau‑Brunswick (comté de Charlotte), et se trouve à environ 100 km au sud‑ouest de Saint John (figure 2). Des éperlans nains du lac Utopia ont été introduits dans le lac Meech, au Québec, en 1924 (Dymond, 1939), et une population durable semble s’y être établie, comme en font foi les individus matures capturés en 1991 (Delisle et Veilleux, 1969; E.B. Taylor et N. Alfonso, données inédites). Des éperlans nains et des éperlans normaux génétiquement distincts sont également présents dans le lac Lochaber, en Nouvelle-Écosse (comté de Guysborough), et ces formes semblent être apparues indépendamment de celles du lac Utopia (Taylor et Bentzen, 1993a). Des populations sympatriques présumées d’éperlans nains et d’éperlans normaux (l’isolement reproductif entre les formes n’a pas été confirmé par des moyens génétiques) habitent également le lac Heney, dans le bassin de la rivière Gatineau (Québec) (Delisle, 1969), les lacs Green et Onawa (Maine), le lac Champlain (Québec, Vermont et New York), et le lac Kénogami (Québec) (Delisle et Veilleux, 1969). Les données actuelles indiquent que les populations sympatriques d’éperlans du nord‑est de l’Amérique du Nord ont des origines indépendantes (Taylor et Bentzen, 1993a); la situation de ces populations sympatriques présumées devra donc être évaluée indépendamment des populations du lac Utopia.