Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Gentiane de Victorin (Gentianopsis procera macounii var. victorinii) au Canada

Résumé technique

Gentianopsis procera ssp. macounii var. victorinii

Gentiane de Victorin: Victorin’s gentian

Répartition au Canada : Québec

Information sur la répartition

Zone d’occurrence (km²)
(reposant sur le calcul par le SIG d’un polygone dans lequel tous les points situés aux limites extérieures de l’aire de répartition sont inclus):
171 km²
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue):Stable
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)? Non
Zone d’occupation (km²)
(calcul approximatif des aires totales d’habitat côtier): 
1 km²
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue):Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)? Non
Nombre d’emplacements existants: 28 existants
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue): Inconnue, mais les populations croissantes reflètent des efforts de recherche plus soutenus
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)? Non
Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue): Déclin de la qualité de l’habitat

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :  indiquer en années, en mois, en jours, etc.) Plante annuelle ou bisannuelle
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles): 1 700-6 000 plantes en fleurs
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue: Inconnue, mais les nombres croissants de plantes reflètent des efforts de recherche plus soutenus
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte). Non applicable
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)? Vraisemblablement pas
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)? Non
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin,
stable, en croissance, inconnue).
En croissance en raison des efforts de recherche plus soutenus
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)? Non

Énumérer chaque population et donner le nombre d’individus matures dans chacune :

  • Beaumont, anse de Vincennes : 11-50
  • Berthier-sur-Mer, anse de Berthier : 55-110
  • Berthier-sur-Mer, chemin 561 : 1
  • Deschambault : 100-1 000
  • Grosse-Île : 200-400
  • Île aux Grues, quai : 11-50
  • Île aux Grues, rivière à Anguilles : 13-60
  • L'Ange-Gardien, rue Casgrain : 51-100
  • L'Ange-Gardien, rue du Fleuve : 51-100
  • Lévis, pointe Martinière : 15
  • Montmagny : 1
  • Neuville, marais Provancher : 10-30
  • Pointe-aux-Trembles-Ouest : 3-11
  • Saint-Antoine-de-Tilly, Les Fonds : 11-50
  • Saint-Augustin-de-Desmaures : 300-500
  • Sainte-Croix, pointe Platon : 111-1 050
  • Sainte-Pétronille : 32
  • Sainte-Pétronille, anse chez Porteous : 200-500
  • Saint-François, pointe d'Argentenay : 100-1 000
  • Saint-Jean-de-Boischatel : 11-59
  • Saint-Jean-Port-Joli, les deux côtés du quai : 30-120
  • Saint-Jean-Port-Joli, pointe à Menin : 50-100
  • Saint-Roch-des-Aulnaies, pointe à Chouinard :70-100
  • Saint-Laurent-d'Orléans : 32
  • Saint-Laurent-d'Orléans, village-des-Anglais : 25-100
  • Saint-Nicolas, anse Ross : 2-10
  • Saint-Vallier, pointe de Saint-Vallier : 200-400

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Menaces réelles 
  • piétinement anthropique : risque élevé
  • tonte des herbacées : modéré
  • remblayage des rives : modéré
  • cueillette des fleurs : faible
  • prédation du fruit par des insectes : faible
  • affouillement glaciel : faible
  • qualité et niveau de l’eau : faible
Menaces potentielles
  • habitat limité : faible niveau de risque
  • déversements d’hydrocarbures : modéré

Effet de sauvetage (immigration à partir d’une source extérieure)

Situation des populations de l’extérieur?

États-Unis :Aucune; c’est une espèce endémique au Canada
L’immigration est-elle connue ou possible? Non applicable
Des immigrants s’adapteraient-ils pour survivre au Canada?Non applicable
Un habitat suffisant existe-t-il pour des immigrants au Canada?Non applicable
Le sauvetage de populations de l’extérieur est-il probable?Non applicable

Analyse quantitative

Non applicable

Autre statut

  • COSEPAC : Espèce préoccupante (1987)
  • Québec : Espèce menacée

Statut et justification de la désignation

Statut :

Code alphanumérique : Espèce menacée D2

Justification de la désignation

Espèce annuelle ou bisannuelle dont la durée de vie est brève, qui est géographiquement très limitée et endémique aux zones littorales d’eau douce ou légèrement saumâtre de l’estuaire du fleuve Saint-Laurent au Québec. Elle est présente dans 28 sites existants, mais dans de très petits habitats localisés où un large éventail d’incidences, dont la circulation des VTT, le remblayage des rivages, le fauchage de la végétation riveraine, la cueillette des fleurs, et possiblement les déversements d’hydrocarbures, la menacent.

Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Non applicable. Aucun déclin global documenté mais une augmentation considérable du nombre de localités due aux efforts de recherche accrus.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Non applicable. La zone d’occurrence et la zone d’occupation sont faibles mais le taxon n’est pas fragmenté, les tailles des populations ne fluctuent pas et le taxon est présent dans 28 sites; toutefois, la qualité de l’habitat a diminué et l’habitat potentiel colonisable a été fortement réduit.

Critère C (Petite population globale) :Non applicable. Estimation de la population totale <10 000 mais un déclin futur de la population ne peut pas être raisonnablement inféré malgré certaines menaces existantes; certaines populations peuvent contenir >1 000 plantes et aucune fluctuation extrême n’est connue.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Menacée en vertu de D2 avec une zone d’occupation <<20 km².

Critère E (Analyse quantitative) : Non applicable.