Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la chauve-souris à queue frangée (Myotis thysanodes) au Canada – Mise à jour

Information sur l’espèce

Nom et classification

Le Myotis thysanodes Miller 1897 appartient à l’ordre des Chiroptères, famille des Vespertilionidés. Une analyse phénétique de ses traits morphologiques a conduit Findley (1972) à classer l’espèce dans le groupe Nattereri, qui inclut les espèces paléarctiques Myotis natteri et Myotis pequinus. Une analyse plus récente basée sur les séquences de l’ADNmt de 33 espèces de Myotis a amené Ruedi et Mayer (2001) à conclure que le M. thysanodes et le Mnatteri ont évolué dans des clades différents. Les similitudes morphologiques observées entre ces taxons (notamment la frange distinctive de la bordure extérieure de la membrane interfémorale) reflètent une convergence et sont un mauvais indice de similitudes génétiques ou ancestrales. Parmi les espèces de Myotis à longues oreilles d’Amérique du Nord, le M. thysanodes est celle qui affiche le plus de différences sur le plan morphologique; sur le plan des traits alloenzymatiques et chromosomiques, toutefois, il affiche une étroite affinité avec le vespertilion à longues oreilles (Myotis evotis) et le vespertilion de Miller (Myotis milleri) (Reducker et al., 1983). Des analyses de l’ADNmt effectuées récemment par Tanya Dewey (données inédites) ont montré que le plus proche parent du M. thysanodes est le M. evotis et que, dans certaines régions, il y a eu introgression mitochondriale entre ces deux espèces.

Bien qu’on reconnaisse quatre sous-espèces : le M. t. aztecus – dans le sud du Mexique, le M. t.  thysanodes – dans la plus grande partie de l’ouest de l’Amérique du Nord, y compris la Colombie-Britannique, le M. t. pahasapensis  – dans les Black Hills, et le M. t. verspertinus  – sur les côtes de l’Oregon et de la Californie (Hall, 1981; Manning et Jones, 1988), cette taxinomie des sous-espèces ne concorde pas avec la structure phylogéopraphique mise en évidence par l’analyse de l’ADNmt de Tanya Dewey (données inédites).

En français, l’espèce porte aussi le nom de vespertilion à queue frangée. En anglais, on l’appelle Fringed Bat ou Fringed Myotis.

Description

La chauve-souris à queue frangée (figure 1A) est la plus grande espèce du genre Myotis au Canada. Le pelage dorsal est brun pâle, les ailes et les membranes caudales, noirâtres, et les longues oreilles, noires; le pelage ventral tire sur le chamois. La bordure extérieure de la membrane interfémorale est ornée d’une frange de poils raides, visible à l’œil nu. Le calcar (éperon cartilagineux sur l’os du talon) est dépourvu de carène. Le crâne se caractérise par un rostre relativement étroit et une région frontale fortement inclinée. La formule dentaire est : incisives 2/3, canines 1/1, prémolaires 3/3, molaires 3/3. Les mesures types du corps des adultes (fourchette entre parenthèses) de la population canadienne sont : longueur totale de 90 (88-93), longueur de l’oreille de 19 mm (18-20), longueur du tragus de 9 mm (8-11), longueur de l’avant-bras de 42,3 mm (40,0-44,5) et masse corporelle de 7,1 g (5,4-8,4) (Nagorsen, 2002).

Le seul autre Myotis à longues oreilles connu pour fréquenter l’aire de répartition canadienne est le vespertilion à longues oreilles (M. evotis). La chauve-souris à queue frangée se distingue par la longueur de son avant-bras (habituellement >42 mm) et par la frange très proéminente de poils qui orne la bordure extérieure de sa membrane caudale (figure 1B), visible à l’œil nu (van Zyll de Jong, 1985; Nagorsen, 2003); son crâne a aussi un palais plus large (largeur entre les molaires supérieures [M³-M³] > 6,2 mm) et plus long que la rangée de dents maxillaires.

Figure 1A. Chauve-souris à queue frangée (Myotis thysanodes). Vue dorsale, photo de Roger Barbour.

 Chauve-souris à queue frangée (Myotis thysanodes):vue dorsale

Figure 1B. Chauve-souris à queue frangée (Myotis thysanodes). Gros plan de la frange de poils sur la bordure extérieure de la membrane interfémorale (RBCM 2514).

 Chauve-souris à queue frangée (Myotis thysanodes):gros plan de la frange de poils sur la bordure extérieure de la membrane interfémorale