Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la chauve-souris à queue frangée (Myotis thysanodes) au Canada – Mise à jour

Taille et tendances des populations

On ne possède aucune estimation de la population canadienne ni aucune donnée qui permettrait de dégager des tendances démographiques. Comme la plupart des détecteurs ne permettent pas d’établir avec certitude une discrimination au niveau de l’espèce à partir des signaux d’écholocation ultrasoniques pour la majorité des espèces canadiennes de Myotis, les inventaires de la chauve-souris à queue frangée ne peuvent se fonder que sur les captures au filet japonais ou au piège-harpe. Or, comparativement aux 6 autres espèces de Myotis présentes dans son aire de répartition au Canada, la chauve-souris à queue frangée est rarement capturée dans le cadre des relevés effectués au filet ou au piège. Sur les 420 chauves-souris capturées dans 22 sites du sud de la vallée de l’Okanagan par Fenton et al. (1979), seulement 6 étaient des chauves-souris à queue frangée; sur les 528 capturées par Collard et al. (1990) dans le sud des vallées de l’Okanagan et de la Similkameen, on n’en comptait que 38, dont 34 provenaient d’un même gîte nocturne. Dans un relevé de 64 sites effectué dans les prairies de l’intérieur de la Colombie-Britannique, Holroyd et al. ont capturé 484 chauves-souris, dont seulement 6 étaient des chauves-souris à queue frangée. On ignore dans quelle mesure ces captures peu abondantes doivent être attribuées à la rareté de l’espèce ou à sa capacité d’éviter la capture.

Bien que les colonies de maternité aménagées dans des bâtiments puissent compter plus de 1 000 individus, les deux qu’on a trouvées au Canada étaient petites. Maslin (1938) a estimé à quelque 30 à 40 animaux, jeunes compris, l’effectif d’une colonie trouvée dans le grenier d’une maison, à Vernon; de leur côté, Sarell et Haney (2000) ont estimé à environ 50 individus, jeunes compris, celui d’une autre colonie, elle aussi trouvée dans le grenier d’une maison, à Trout Creek. On ne possède aucune donnée sur les tendances démographiques de ces deux colonies. Selon Sarell (comm. pers.), la colonie de Trout Creek n’a plus été recensée depuis sa découverte, à l’été 2000.

On ignore l’état de la population de chauves-souris à queue frangée de l’État de Washington, mais l’espèce y a été observée dans le comté d’Okanogan, près de la frontière avec la Colombie-Britannique (Sarell et McGuiness, 1993; Johnson et Cassidy, 1997). Il y a vraisemblablement des mouvements transfrontaliers.