Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le micocoulier rabougri (Celtis tenuifolia) au Canada – Mise à jour

Sommaire biographique des rédacteurs du rapport

John Ambrose a commencé à travailler à l’Arboretum de la University of Guelph en 1974, après avoir obtenu un doctorat en botanique de la Cornell University. Pendant qu’il était conservateur à l’Arboretum, il a mis sur pied un programme d’étude des plantes ligneuses rares de la région carolinienne du sud de l’Ontario; ce programme comprenait des inventaires, des rapports de situation et des études détaillées de la démographie et de la biologie de reproduction de différentes espèces. Après 17 années à l’Arboretum, il a été conservateur des plantes et directeur de l’horticulture au zoo de Toronto, où son intérêt croissant pour la restauration des milieux naturels l’a amené à organiser, en plus des expositions régulières, des expositions de milieux naturels reconstitués et à mettre sur pied un programme de remise en état des terrains situés en périphérie du zoo. Il a quitté le zoo en 1999, afin de donner un nouveau cours sur la restauration des milieux naturels, à la University of Guelph. Aujourd’hui, il travaille pour son propre compte dans le domaine du rétablissement des espèces en péril; il fait notamment partie de trois équipes travaillant au rétablissement d’espèces forestières caroliniennes.