Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le micocoulier rabougri (Celtis tenuifolia) au Canada – Mise à jour

Taille et tendances des populations

En 2002, les populations ont été recensées à nouveau, et les résultats ont été comparés aux données antérieures (tableau 1). Plusieurs populations demeurent importantes, mais un taux élevé de renouvellement a été observé à la pointe Pelée, où Dunster (1992) a mesuré une mortalité annuelle de 10 p. 100 due à des scolytes (moyenne de deux années, 1989 et 1990). Cependant, il s’agissait peut-être d'un phénomène cyclique, car aucune mortalité importante n'a été observée en 2002 dans aucune des populations. Depuis la publication du premier rapport de situation, en 1984, le site de Point Anne a été confirmé, et deux autres sites ont été répertoriés dans la région avoisinante.

Il est probable que la majeure partie de l'effectif est stable et que certaines populations locales ont augmenté. Ainsi, la population de la pointe Fish a perdu un individu de grande taille qui poussait à la limite ouest de la végétation et n'a pu résister aux assauts du lac pendant les années 1980; par contre, cette population a conservé 4 individus mûrs établis loin du lac et s'est enrichie de plusieurs gaules non reproductrices. La population de la pointe Pelée a été plus difficile à évaluer, car elle est dispersée; il aurait fallu plus de temps pour effectuer un nouvel inventaire de ce site de plus de 4 km de longueur, mais de nombreux individus y ont été observés lors du relevé. Un suivi de quelques groupes bien localisés permettrait de préciser les tendances. La population située entre Ipperwash et le parc provincial The Pinery est la plus importante sur le plan de l'effectif et de la superficie et semble stable. Dans le parc provincial, le relevé n'a duré qu'une journée et n’a porté que sur environ le tiers ou la moitié de la zone d’occupation connue de l’espèce. Les populations récemment découvertes dans le comté de Hastings comprennent des individus apparemment âgés et se trouvent dans des forêts matures, de sorte qu’il s’agit probablement de populations déjà établies, ne résultant pas d’une expansion récente de l’espèce. Un naturaliste de la région nous a montré une population, et deux bénévoles nous ont aidé pendant deux jours à repérer les individus poussant dans les trois sites, de sorte que nous avons probablement dénombré la quasi totalité de ces populations. Il demeure cependant possible que d'autres alvars de la région abritent des populations encore inconnues.

Tableau 1. Nombre d’individus recensés dans les populations ontariennes du Celtis tenuifolia
#LieuPopulationKlinkenberg, 1984Dunster, 1992Note de bas de pagea [+autres]2002
1a.Comté d'Essexîle Pelée, savane Red Cedar
1
--On a trouvé seulement le C. occidentalis
1b.Comté d'EssexÎle Pelée, pointe Fish
5
--5+7+?; +Co/Ct?Note de bas de pageb
2.Comté d'EssexParc national de la Pointe-PeléeEspèce répandue mais peu commune136+48+71533+5+2 dans un secteur; +Co/Ct?Note de bas de pageb
3a.Comté de LambtonIpperwashPeuplements sporadiques sur une superficie de 3 x 10 km  
3b.Comté de LambtonPort Franks/NorthvillePeuplements sporadiques sur une superficie de 3 x 10 km473+781+1 813655+655+quelques-uns
3c.Comté de LambtonParc provincial The PineryPeuplements sporadiques sur une superficie de 3 x 10 km 34+25+150
4.Comté de HastingsPoint Anne
--
[1ère observation en 1982, quelques arbres]2+0+5; + Co/Ct?Note de bas de pageb 7+0+6
5.Comté de HastingsStirling Slope
--
[1èreobservation en 1991, un ou quelques-uns (+1 individu isolé)]23+2+quelques-uns
6.Comté de HastingsLonsdale
--
[1ère observation. en 1993, 6 individus]2+1+2; +Co/Ct?Note de bas de pageb 4-1-1

Notes de bas de page

Note de bas de page a

classes de dimension : arbres+gaules et individus non reproducteurs+semis de 1 à 3 ans.

Retour à la référence de la note de bas de pagea

Note de bas de page a

Co/Ct? = formes intermédiaires entre les deux espèces, en présence du C. occidentalis dans le site.

Retour à la premièreréférence de la note de bas de pageb

Pour une estimation de l’effectif total en Ontario, voir le résumé technique [on a estimé que le site 3b pourrait compter environ 35 arbres].