Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le micocoulier rabougri (Celtis tenuifolia) au Canada – Mise à jour

Importance de l'espèce

La base de données ethnobotaniques Native American Ethnobotany Database ne répertorie pas le Celtis tenuifolia, mais mentionne 14 fois le C. occidentalis pour divers usages médicinaux et pour son utilisation dans différentes préparations alimentaires. Les fruits savoureux du C. tenuifolia étaient sans doute également consommés et probablement utilisés à des fins médicinales similaires. Par ailleurs, le C. tenuifolia est l'hôte de plusieurs coléoptères qui n'ont été signalés que récemment au Canada (Bright et al., 1994) ainsi que de certains papillons de jour et autres insectes. L'espèce a une tolérance extrême à la sécheresse, ce qui a permis aux sujets cultivés de bien résister aux conditions extrêmement chaudes et sèches des derniers étés. Le C. tenuifolia n'est actuellement disponible que dans les pépinières spécialisées dans les plantes indigènes, mais il pourrait être davantage utilisé en aménagement paysager, comme petit arbre.