Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement de la platanthère blanchâtre de l’Ouest (Platanthera praeclara) au Canada

Annexe A

 

RÉSERVE DE PRAIRIE D’HERBES LONGUES DU MANITOBA

La Réserve de prairie d’herbes longues du Manitoba est un partenariat entre des organismes de conservation non gouvernementaux, le gouvernement fédéral, le gouvernement provincial et les résidants du sud‑est du Manitoba. Parmi les partenaires, on compte Manitoba Conservation, la Manitoba Naturalists Society, la Société protectrice du patrimoine écologique du Manitoba, Environnement Canada, le comité consultatif local de la Réserve de prairie d’herbes longues du Manitoba et la Société canadienne pour la conservation de la nature. Depuis sa création en 1988, plus de 3 000 hectares (5 000 acres) de prairie indigène, de milieux humides et de forêts ont été acquis et sont aujourd’hui protégés à perpétuité. Ces terres sont gérées de manière à préserver leur biodiversité par une variété de techniques, comme le brûlage dirigé et le fauchage, visant à conserver les communautés végétales indigènes et à lutter contre l’envahissement par les espèces exotiques et ligneuses.

Un comité de gestion, composé de représentants de chacun des organismes membres, s’acquitte des tâches suivantes : recommander des programmes et des priorités stratégiques pour la Réserve; élaborer et mettre en œuvre un plan de travail annuel concernant la gestion de la Réserve; appliquer un plan de gestion détaillé et à long terme pour la Réserve; faciliter la recherche de fonds pour la gestion de la Réserve; approuver les propositions et les plans de financement pour des projets s’inscrivant dans la vision et les objectifs à long terme de la Réserve; évaluer annuellement l’efficacité des programmes et des activités menés dans la Réserve et recommander les ajustements nécessaires pour favoriser l’atteinte des objectifs à long terme de la Réserve.

Les décisions de gestion sont fondées sur un plan de gestion approuvé (Moore et Fortney, 1994). L’un des huit objectifs spécifiques énoncés dans le plan de gestion consiste à élaborer des mesures de protection et de rétablissement des espèces en péril occupant la prairie à herbes hautes. Diverses techniques de gestion, ainsi que des lignes directrices pour leur mise en œuvre et leur évaluation, sont décrites dans le plan.