Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la mouette blanche au Canada - Mise à jour

Résumé technique

Pagophila eburnea

Mouette blanche

Ivory Gull

[Nom de la population (s’il y a lieu)]

[Répartition canadienne (par province / territoire / océan)] ou Terre‑Neuve et Labrador, Territoires du Nord‑Ouest, Nunavut, Yukon

 

Information sur la répartition

·        Zone d’occurrence (km2) : Plus de 400 000

  • Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue). Stable
  • Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes de la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)? Non

·        Zone d’occupation (km2) : Moins de 1 000 (voir la note 1)

  • Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue). Probablement stable
  • Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes de la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?Non

·        Nombre d’emplacements existants

33 colonies dans 4 îles

(Haney et MacDonald, 1995)

  • Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).Probablement stable
  • Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?Non

·        Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).Probablement stable

 

Information sur la population

·        Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).2 ans ou plus; probablement 4 à 7 ans

·        Nombre d’individus matures (i.e. capables de se reproduire) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

Plus de 2 400;

peut‑être beaucoup plus.

·        Tendance de la population quant au nombre d’individus matures (en déclin, stable, en croissance ou inconnue). Probablement stable

  • S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/ prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte). s. o.
  • Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)? Non

·        La population totale est‑elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.‑à‑d. migration réussie de < 1 individu/année)? Improbable

  • Énumérer chaque population et donner le nombre d’individus matures dans chacune. s. o.
  • Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue). s. o.
  • Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)? s. o.

 

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

-         Perturbation anthropique pendant la nidification

-         Vulnérabilité à la pollution par les hydrocarbures et les produits chimiques toxiques

 

Effet d’une immigration de source externe : Élevé

·        L’espèce existe‑t‑elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)? Oui

  • Statut ou situation des populations de l’extérieur?Stable; 30 000 à 60 000 individus
  • Une immigration a‑t‑elle été constatée ou est‑elle possible? Oui
  • Des individus immigrants seraient‑ils adaptés pour survivre à l’endroit en question? Oui
  • Y a‑t‑il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question? Oui

Analyse quantitative

Non disponible

 

Notes :

1.  Évaluation fondée sur la superficie des zones d’eau libre se trouvant dans un rayon de 50 km autour des colonies au début de l’été dans l’Arctique.

Sources d’information [non mentionnées dans le rapport de situation]

Haney, J.C., et S.D. MacDonald. 1995. Ivory Gull. Birds of North America 175: 1-24.

Del Hoyo, J., A. Elliott et J. Sargatal (éd.). 1996. Handbook of the Birds of the World, vol. 3.