Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Lamproie du ruisseau Morrison (Lampetra richardsoni)

Les auteurs

Richard Beamish, ancien directeur de la Station biologique du Pacifique, à Nanaimo (C.‑B.), y est actuellement scientifique principal. Il agit depuis 1990 à titre de commissaire du gouvernement du Canada à la Commission internationale du flétan du Pacifique (CIFP) et est membre de la délégation canadienne auprès de l’Organisation pour les sciences marines dans le Pacifique Nord (PICES) et de la Commission des poissons anadromes du Pacifique Nord (CPAPN). Monsieur Beamish s’est récemment vu décerner l’Ordre du Canada pour sa contribution aux sciences halieutiques. Il étudie actuellement les facteurs influant sur la capacité biotique du détroit de Géorgie pour le saumon et d’autres espèces commerciales importantes. Il étudie aussi la relation entre les tendances climatiques à long terme et les changements à long terme dans l’abondance du poisson dans le nord du Pacifique Nord, et travaille sur des méthodes de détermination de l’âge des poissons. Il étudie la biologie et la taxinomie des lamproies depuis plus de 20 ans, et a décrit plusieurs espèces nouvelles.

John Youson est professeur de zoologie à la University of Toronto, au campus de Scarborough. Il est spécialiste de la biologie du développement et a publié ou co-rédigé 211 articles scientifiques dans des revues à comité de lecture de même que des chapitres de livres. Le principal organisme étudié dans son laboratoire est la lamproie. Il mène des travaux de premier plan dans des domaines très divers, depuis la taxinomie jusqu’à la manipulation de la métamorphose. Il a notamment mis au point une méthode permettant d’induire précocement la métamorphose chez la grande lamproie marine de façon à rendre possible l’étude des facteurs touchant la métamorphose durant toute l’année. Monsieur Youson a aussi étudié les lamproies de la côte du Pacifique, notamment la biologie du développement du Lampetra ayresi et de la variété du Lampetra richardsoni du ruisseau Morrison.

Lesley Ann Chapman est actuellement algocultrice chez Island Scallops Ltd., sur l’île de Vancouver. Elle a terminé le programme de pêches et aquaculture du Malaspina University College de Nanaimo (C.‑B.) en 1997. En plus de s’intéresser à l’aquaculture, madame Chapman s’occupe de la protection et de la conservation des écosystèmes aquatiques sur l’île de Vancouver. Son intérêt pour le Lampetra richardsoni var. marifuga est lié à son expérience concernant les cours d’eau associés à l’habitat de cette lamproie.