Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Lamproie du ruisseau Morrison (Lampetra richardsoni)

Résumé

La population de lamproie de l’ouest endémique du ruisseau Morrison, petit cours d’eau de l’île de Vancouver (Canada), est une population d’un type rare et particulier de la lamproie de l’ouest (Lampetra richardsoni), espèce par ailleurs largement répandue. Dans cette population spéciale, on trouve aussi bien des adultes non parasites que des adultes potentiellement parasites, ce qui constitue un type de polymorphisme unique chez les lamproies. La population du ruisseau Morrison montre l’existence d’un lien entre les lamproies parasites et les lamproies non parasites, offrant ainsi la possibilité de mieux comprendre la spéciation et l’évolution des lamproies. Cependant, cette population rare se trouve actuellement en péril en raison de menaces anthropiques importantes pesant sur son habitat. Elle doit être protégée vu son importance pour notre connaissance de la taxinomie et de l’évolution des lamproies, et le caractère inusité du cycle vital de la variété potentiellement parasite est actuellement une énigme pour les spécialistes.

Mots clés :   lamproie du ruisseau Morrison, Morrison Creek lamprey, Lampetra richardsoni, lamproies polymorphes, lamproies parasites, Colombie‑Britannique, espèces rares et en voie de disparition, Pétromyzontiformes.