Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la tortue molle à épines (Apalone spinifera) au Canada

Sommaire du rapport de situation

L’auteur recommande de maintenir le statut d’espèce menacée actuellement attribué à la tortue-molle à épines. L’importante perte d’habitat a réduit l’aire de répartition de l’espèce à de petites zones isolées à l’intérieur de son ancienne aire. De plus, la dégradation de l’habitat due à l’exploitation et aux activités récréatives pourrait empêcher les tortues d’utiliser l’ensemble de leur habitat en bloquant l’accès aux sites de nidification, d’hibernation, d’alimentation et d’exposition au soleil. Par ailleurs, les barrages et autres structures aménagés sur la Thames semblent avoir isolé partiellement ou totalement certains segments de la population. Certaines populations de l’Ontario semblent présenter une distribution par âge déséquilibrée (beaucoup d’adultes âgés et aucun jeune ni nouveau-né), phénomène qui pourrait être dû à la perturbation croissante des sites de ponte ainsi qu’au taux élevé de déprédation des nids qui limitent fortement, voire empêche, le recrutement de jeunes dans les populations de l’Ontario. Enfin, il est probable que le taux de mortalité des adultes soit supérieur à la « normale », à cause des collisions avec les bateaux à moteur, du piégeage et des morts accidentelles associées à la pêche. Donc, compte tenu de l’importance des menaces auxquelles sont exposées des populations aussi réduites, il ne fait aucun doute que la tortue-molle à épines doit être protégée au Canada.