Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la tortue molle à épines (Apalone spinifera) au Canada

Résumé technique

Apalone spinifera

Tortue-molle à épines – Eastern Spiny Softshell Turtle

Répartition au Canada : Ontario et Québec

Information sur la répartition

Zone d’occurrence (km²): 55 250 km²
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion ou inconnue). Stable?
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence
(ordre de grandeur > 1)?
Non
Zone d’occupation (km²): 3 000 km²
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion ou inconnue). Stable?
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation
(ordre de grandeur > 1)?
Non
Nombre d’emplacements existants : 11
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin,
stable, en croissance ou inconnue).
En déclin (16 sites historiques où l’espèce a disparu)
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements
(ordre de grandeur >1)?
Non
Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de
l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable,
en croissance ou inconnue).
Baisse de la qualité et de l’étendue

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.) : 18 ans ou plus
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada
(ou préciser une gamme de valeurs plausibles)
:
Ontario : 1 000 (environ)
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures 
(en déclin, stable, en croissance ou inconnue)
:
Probablement en déclin par rapport à la population historique.
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte). --
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures
(ordre de grandeur > 1)?
--
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu /année)?Oui

Énumérer chaque population et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

  • Ontario ~ 800 – 1 000
  • Québec ~ 100
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance ou inconnue). Stable?
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations
(ordre de grandeur > 1)?
Non

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • conséquences potentielles des activités récréatives dans les aires de nidification (perturbation durant la ponte, collisions avec des embarcations, etc.).
  • braconnage des œufs, populations élevées de prédateurs des œufs, pression constante de l’exploitation sur les sites de nidification.
  • baisse des populations d’écrevisses, qui constituent une large part du régime alimentaire de la tortue-molle.
  • fragmentation accrue de l’habitat et des populations par les barrages.
  • captures accidentelles d’adultes lors des activités de pêche commerciale et sportive et du piégeage d’autres espèces de tortue.

Effet d’une immigration de source externe

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)? Oui
Statut ou situation des populations de l’extérieur?Variable
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible? Oui, pour la population du Québec
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question? Oui
Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question? Non

Analyse quantitative