Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement pour le rorqual bleu, le rorqual commun et le rorqual boréal dans les eaux canadiennes du Pacifique [version finale]


Annexe I État de la collaboration et des consultations

Les rorquals bleus, communs et boréaux du Pacifique sont des espèces aquatiques qui relèvent de la compétence fédérale; elles sont gérées par Pêches et Océans Canada (MPO) : 200 - 401 Burrard Street, Vancouver, C.-B., V6C 3S4.

Seules quelques personnes au Canada possèdent des connaissances scientifiques, traditionnelles ou locales sur les rorquals bleus, communs et boréaux, car les observations sont relativement rares, notamment celles de rorquals bleus et boréaux. Le rétablissement devra être centré principalement sur la recherche, tant que l'on n'aura pas recueilli davantage d'information sur l'abondance et la répartition, les habitats essentiels et les menaces.

Pour faciliter l'élaboration du programme de rétablissement, le MPO a constitué un petit groupe d'experts techniques qui ont été chargés de produire une première ébauche du présent document. Sur les conseils du coordonnateur des espèces en péril de la Aboriginal Fisheries Commission de la Colombie-Britannique, on a envoyé une lettre à toutes les Premières nations vivant sur la côte afin de connaître leur intérêt à l'égard de l'élaboration du programme de rétablissement. Le gouvernement de la Colombie-Britannique a fourni un expert, et Parcs Canada s'est chargé de l'examen technique. En outre, Ressources naturelles Canada et le ministère de la Défense nationale ont contribué aux travaux. Il est à noter qu'aucun conseil de gestion de la faune n'exerce d'activités à l'intérieur de l'aire de répartition de ces espèces.

On a aussi sollicité l'avis du public en publiant sur Internet l'ébauche initiale (août 2005) du programme de rétablissement un formulaire de rétroaction. Un communiqué de presse annonçant l'élaboration du programme de rétablissement a été diffusé au public et transmis à un service spécialisé dans les listes de mammifères marins (MARMAM). Ce service jouit d'une vaste diffusion internationale auprès de chercheurs s'occupant de ces questions et de groupes d'intérêts. Le communiqué a aussi été acheminé à l'Aquarium de Vancouver afin qu'il l'intègre dans son bulletin AquaNews, et à un ensemble de ressources figurant sur une liste d'envoi fournie au MPO ces dernières années par des groupes de défense de l'environnement, des organisations non gouvernementales, des agences gouvernementales et le secteur de l'écotourisme.

Quatre organisations des Premières nations ont fait part de leur intérêt à l'égard du programme de rétablissement. Il s'agit de Chemainus Fisheries, de Mowachaht/Muchalaht Fisheries, du Nuu-chah-nulth Tribal Council Fisheries et du Heiltsuk Tribal Council. Des membres de Musqueam Indian Band Fisheries ont exprimé des préoccupations quant aux responsabilités du ministère en vertu de la LEP, mais aucun commentaire particulier n'a été émis sur le programme de rétablissement. La Whale Watch Operators Association - North West et un membre du public ont soumis des commentaires et offert leur aide pour le rétablissement. Trois examinateurs de l'extérieur possédant une expertise sur les rorquals ont effectué un examen scientifique (examen par des pairs) de l'ébauche initiale. Dans la mesure du possible, on a intégré leurs commentaires au document.

Aide technique

  • Edward Gregr, SciTech Consulting;
  • John Calambokidis, biologiste, Cascadia Research;
  • Laurie Convey, biologiste, gestion des ressources, Pêches et Océans Canada, secteur de la côte sud;
  • John Ford, spécialiste des mammifères marins, Pêches et Océans Canada, Station biologique du Pacifique;
  • Lisa Spaven, technicienne de recherche, programme de recherche sur les cétacés, Pêches et Océans Canada, Station biologique du Pacifique;
  • Ian Perry, chercheur, Pêches et Océans Canada, Station biologique du Pacifique;
  • Mark Zacharias, gestionnaire, Bureau des sciences de l'océan, ministère de la Gestion durable des ressources de la Colombie-Britannique.

Examen externe

  • Lance Barrett-Lennard, spécialiste des mammifères marins, Vancouver Aquarium Marine Science Centre;
  • Richard Sears, Mingan Island Cetacean Study;
  • Greg Silber, coordonnateur, Recovery Activities for Endangered Large Whale Species, Office of Protected Resources, NOAA/NMFS, National Oceanic & Atmospheric Administration.