Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’abronie rose (Abronia umbellata) au Canada

Résumé technique

Abronia umbellata

Abronie rose – Pink sand-verbena

Répartition au Canada :

Colombie-Britannique

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) :

100 km² (zone d’occurrence historique, calculée à partir d’un polygone circonscrivant les sites historiques)

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

Déclin historique

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non

Superficie de la zone d’occupation (km²)

< <20 km² (plage ayant pu antérieurement être occupée par l’espèce)

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

On ne sait pas.

Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés).

1?

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Déclin historique

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?

Non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

En déclin

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :  indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

1 an

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

Aucun individu mature; il y a peut-être des graines de l’espèce dans le réservoir de graines de la plage.

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.

Effectif variable plutôt qu’en déclin

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Non applicable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Oui

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?

Oui

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

  1. Clo-oose Bay (2000) : 2
  2. Clo-oose Bay (2001) : 3
  3. Clo-oose Bay (2002) : 0
  4. Clo-oose Bay (2003) : 0

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Déclin historique

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?

Non

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • Compétition avec des espèces introduites;
  • déracinement lors des tempêtes d’hiver;
  • piétinement par les randonneurs.

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

États-Unis : fortement en péril en Californie et en Oregon; disparue de l’État de Washington

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Possible?

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Oui

Peut-il y avoir sauvetage par des populations de l’extérieur?

Peu probable

Analyse quantitative

Non applicable

Statut actuel

Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce en voie de disparition

Code alphanumérique : B1ab(ii,iii)+2ab(ii,iii); C2a(i,ii); D1

Justification de la désignation : Plante herbacée des plages maritimes observée pour la dernière fois dans un seul site le long de la côte ouest de l’île de Vancouver et dont deux populations historiques ont disparu. Le site où se trouvait la dernière population enregistrée est très éloigné des autres petites populations en Oregon. L’espèce est en général observée en petits nombres et tend à subsister dans le lit de germination des plages et des avant-dunes qui lui servent d’habitat, produisant de temps à autre des plantes à fleurs. L’espèce a été observée pour la dernière fois en 2001, plusieurs individus seulement étant présents. On suppose que des graines dormantes peuvent encore persister et produire des plantes reproductrices à une date future. La propagation de graminées ammophiles exotiques a réduit la qualité de ses habitats dans le haut des plages et les avant-dunes, et à un certain nombre de sites se trouvant dans son aire de répartition historique.

Application des critères

Critère A (Population totale en déclin) : Il est difficile de déterminer s’il y a eu réduction de la taille de la population et dans quelle mesure, puisque les données relatives à la population sont fragmentaires et relativement récentes, que le nombre d’individus observables à un moment donné est faible et que les fluctuations d’effectif constituent une caractéristique inhérente de cette espèce vivace.

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) : Statut d’espèce en voie de disparition justifié selon les critères B1 et B2 (a) et (b, ii, iii) en raison des faibles zone d’occurrence (<100 km²) et zone d’occupation (<<20 km²) historiques, de l’existence d’une seule site actuelle, comptant un très petit nombre d’individus qui par surcroît n’ont pas été retrouvés récemment. Les critères B1 et B2 (b) s’appliquent en raison d’un déclin supposé de la zone d’occurrence, de la zone d’occupation et de l’étendue ou de la qualité de l’habitat par suite d’un envahissement important des milieux littoraux propices à l’espèce par des graminées introduites.

Critère C (Petite population totale et déclin) : Statut d’espèce en voie de disparition justifié selon le critère C2 (a) i) et ii) en raison de la fragmentation de la population totale, du fait qu’aucune population ne compte plus de 250 individus et du fait que 95 % des individus matures se trouvent dans une seule population.

Critère D (Très petite population, ou aire de répartition restreinte) : Statut d’espèce en voie de disparition justifié selon le critère D1 en raison du faible potentiel de production du réservoir de graines enfouies dans les plages de sable : normalement, l’espèce produit sporadiquement un très petit nombre d’individus, de sorte que la population ne dépasse pas 250 individus.

Critère E (Analyse quantitative) :non applicable