Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Béluga au Canada – Mise à jour


Résumé technique - 1) Population de l’estuaire du Saint-Laurent

Delphinapterus leucas

béluga
Beluga

1) Population de l’estuaire du Saint-Laurent

Occurrence au Canada : golfe du Saint-Laurent, Québec et océan Atlantique


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2)

36 000 km2 (environ)


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non


Superficie de la zone d’occupation (km2)

5 000 km2


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable?


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non


Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés)

s.o.


Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?

Non


Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)

Stable



Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :  indiquer en années, en mois, en jours, etc.)

14 ans


Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)

571 (60% x 952)


Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue

?


S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non


La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Non


Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?

s.o.



Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Pollution chimique, perte d’habitat, navigation maritime, consanguinité, pêches commerciales en développement


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

De « non en péril » à « en voie de disparition »


Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Oui


Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question?

Oui


Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question?

Oui


Un sauvetage par des populations de l’extérieur est-il probable?

Peu probable



Analyse quantitative

s.o.


Autres statuts

COSEPAC : espèce en voie de disparition, avril 1997


Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce menacée

Code alphanumérique : D1

Justification de la désignation : La population a été grandement réduite par la chasse, laquelle a eu lieu jusqu’en 1979. Des charges élevées de contaminants ont peut-être aussi contribué au déclin de la population. Les relevés aériens effectués depuis 1973 laissent croire que le déclin a cessé, mais ils ne fournissent pas de preuves claires d’une augmentation importante des effectifs. Les niveaux de nombreux contaminants demeurent élevés dans les chairs du béluga. Les baleines et leur habitat sont menacés par les contaminants, le trafic maritime et l’industrialisation du bassin hydrographique du fleuve Saint-Laurent.


Application des critères

Critère A (Population totale en déclin) : non.

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) : non.

Critère C (Petite population totale et déclin) : non.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition restreinte) : menacée en vertu de D1, moins de 1 000 individus matures.

Critère E (Analyse quantitative) : non applicable.


Résumé technique - 2) Population de la baie d’Ungava

Delphinapterus leucas

béluga
Beluga

2) Population de la baie d’Ungava

Occurrence au Canada : Québec, océans Arctique et Atlantique


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2)

51 000 km2 (environ)


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Inconnue


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non


Superficie de la zone d’occupation (km2)

12 000 km2


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Inconnue


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non


Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés)

Inconnu


Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Inconnue


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?

Non


Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)

Stable



Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :  indiquer en années, en mois, en jours, etc.)

14 ans


Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)

Probablement moins de 30 (60 % x 50)


Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue

Déclin sur trois générations; inconnue actuellement


S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)

Inconnu


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non


La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Non


Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?

s.o.



Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Surexploitation dans les années antérieures, exploitation toujours en cours, éventuels projets hydroélectriques, perturbations causées par le bruit


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

De « non en péril » à « en voie de disparition »


Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Oui


Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question?

Oui


Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question?

Oui


Un sauvetage par des populations de l’extérieur est-il probable?

Peu probable



Analyse quantitative

s.o.


Autres statuts

COSEPAC : espèce en voie de disparition, avril 1988


Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce en voie de disparition

Code alphanumérique : A2a; D1

Justification de la désignation : Tous les signes indiquent que la population résidente de la baie d’Ungava est très faible et peut-être disparue du pays. Cependant, il est difficile de conclure sans aucun doute qu’elle a disparu du pays, car les bélugas d’autres populations peuvent se rendre à la baie d’Ungava. La chasse a causé le déclin de la population, et ce déclin se poursuit dans la baie d’Ungava, ce qui pose une menace pour tout béluga restant.


Application des critères

Critère A (Population totale en déclin) : en voie de disparition en vertu de A2a.

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) : non applicable (aire derépartition actuelle inconnue).

Critère C (Petite population totale et déclin) : non applicable, en l’absence de toute estimation de la tendance.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition restreinte) : en voie de disparition en vertu de D1.

Critère E (Analyse quantitative) : non applicable.


Résumé technique - 3) Population de l’est de la baie d’Hudson

Delphinapterus leucas

béluga
Beluga

3) Population de l’est de la baie d’Hudson

Occurrence au Canada : Québec, Nunavut, océans Arctique et Atlantique


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2)

221 000 km2 (environ)


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non


Superficie de la zone d’occupation (km2)

41 000 km2


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non


Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés)

s.o.


Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Déclin (baisse du nombre d’habitats estuariens)


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?

Non


Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)

Stable



Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :  indiquer en années, en mois, en jours, etc.)

14 ans


Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)

1 227 (60 % x 2 045)


Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue

Déclin


S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)

Déclin de 36 % de 1985 à 2001 – Déclin de 2,6 % par année ou de 66 % sur trois générations


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non


La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Non


Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?

s.o.



Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Surexploitation, aménagement hydroélectrique des cours d’eau, perturbations causées par le bruit


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

De « non en péril » à « en voie de disparition »


Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Oui


Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question?

Oui


Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question?

Oui


Un sauvetage par des populations de l’extérieur est-il probable?

Peu probable



Analyse quantitative

Grand risque de disparition d’ici 10 à 15 ans (Hammill, 2001; Bourdages et al., 2002)


Autres statuts

COSEPAC : espèce menacée, avril 1988


Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce menacée

Code alphanumérique : A2d; C1; E

Justification de la désignation : La population a été réduite d’au moins 50 p. 100 et le déclin continue. La chasse excessive se poursuit dans toute son aire de répartition estivale et migratoire. Selon des modèles mathématiques, si les prises restent à leur niveau actuel, la population disparaîtra vraisemblablement dans moins de 10 à 15 ans. Des préoccupations ont été exprimées au sujet de la dégradation de l’habitat des estuaires provoquée par les installations hydroélectriques et les perturbations dues au trafic des petites embarcations.


Application des critères

Critère A (Population totale en déclin) : en voie de disparition en vertu de A2d.

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) : non.

Critère C (Petite population totale et déclin) : en voie de disparition en vertu de C1.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition restreinte) : non (presque menacée en vertu de D1).

Critère E (Analyse quantitative) : en voie de disparition en vertu de E, extinction probable d’ici 20 ans si les niveaux d’exploitation actuels se maintiennent.


Résumé technique - 4) Population de l’ouest de la baie d’Hudson

Delphinapterus leucas

béluga
Beluga

4) Population de l’ouest de la baie d’Hudson

Occurrence au Canada : Manitoba, Nunavut, Ontario, océans Arctique et Atlantique


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2)

770 000 km2 (environ)


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non


Superficie de la zone d’occupation (km2)

51 000 km2


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non


Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés)

s.o.


Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?

Non


Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)

Stable



Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :  indiquer en années, en mois, en jours, etc.)

14 ans


Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)

>30 000 (60 % x 30 000)


Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue

Inconnue


S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non


La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Non


Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?

s.o.



Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Il pourrait y avoir plus d’une population, et les bélugas font l’objet d’une exploitation saisonnière, notamment pendant leur migrations printanière et automnale.


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

De « non en péril » à « en voie de disparition »


Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Oui


Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question?

Oui


Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question?

Oui


Un sauvetage par des populations de l’extérieur est-il probable?

Peu probable



Analyse quantitative

s.o.


Autres statuts

COSEPAC : espèce non en péril, avril 1993


Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce préoccupante

Code alphanumérique : Non applicable

Justification de la désignation : La population semble relativement abondante, bien qu’elle n’ait pas fait l’objet de recensements depuis 15 ans et qu’elle pourrait être composée de plus d’une population. La population est l’objet d’une chasse substantielle dans certaines parties de son aire de répartition et elle est possiblement menacée par le transport maritime et les barrages hydroélectriques.


Application des critères

Critère A (Population totale en déclin) : non.

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) : non.

Critère C (Petite population totale et déclin) : non.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition restreinte) : non.

Critère E (Analyse quantitative) : non applicable.


Résumé technique - 5) Population de l’est du haut Arctique et de la baie de Baffin

Delphinapterus leucas

béluga
Beluga

5) Population de l’est du haut Arctique et de la baie de Baffin

Occurrence au Canada : Nunavut et océan Arctique


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2)

250 000 km2 (environ)


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non


Superficie de la zone d’occupation (km2)

49 000 km2


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non


Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés)

s.o.


Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?

Non


Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)

Stable



Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :  indiquer en années, en mois, en jours, etc.)

14 ans


Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)

12 729 (60 % x 21 213)


Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue

Déclin?


S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)

Inconnu


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non


La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Non


Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?

s.o.



Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Surexploitation au large de la côte ouest du Groenland


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

De « non en péril » à « en voie de disparition »


Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Oui


Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question?

Oui


Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question?

Oui


Un sauvetage par des populations de l’extérieur est-il probable?

Peu probable



Analyse quantitative

s.o.


Autres statuts

COSEPAC : espèce préoccupante, avril 1992


Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce préoccupante

Code alphanumérique : Non applicable

Justification de la désignation : La population hiverne dans la baie de Baffin et à l’ouest du Groenland et pourrait être composée de deux populations distinctes. Elle est chassée intensivement dans l’ouest du Groenland. Cependant, la plupart des individus de la population hivernent dans la baie de Baffin et le haut Arctique, où ils ne sont pas chassés. Les pressions exercées par la chasse dans les eaux canadiennes sont faibles l’été.


Application des critères

Critère A (Population totale en déclin) : pourrait être considérée comme menacée en vertu de A2d ou de A3d, à la lumière de l’estimation récente de la population estivante de l’est du haut Arctique (21 213 bêtes) et des données concernant les captures effectuées, principalement au large de la côte ouest du Groenland (de 650 à 941 bélugas par année), en hiver. Le segment de la population fréquentant les eaux de l’ouest du Groenland a chuté d’environ 50 % de 1981 à 1994, soit sur environ une génération, ce qui correspondrait approximativement à un déclin de 7/8 sur trois générations; comme l’effectif hivernant le long de la côte ouest du Groenland représente environ 15 % de la population totale actuelle, le déclin de la population sur trois générations serait de [1-1/(0,85 + 8 x 0,15)] x 100 = 51 %. On peut aussi faire le calcul suivant : les prises annuelles (environ 795,5 animaux dans les eaux de l’ouest du Groenland et moins de 100 animaux au Canada, plus les animaux frappés mais perdus) constituant environ 4,2 % de la population (895,5/21 213), elles excèdent de 1,2 % le taux d’accroissement potentiel maximum médian présumé (3 % par année). Un déclin de 1,2 % par an sur 42 ans (trois générations) correspond à une baisse de 40 %. Ces deux calculs reposent toutefois sur des hypothèses douteuses (quant aux effets des captures passées et futures, respectivement).

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) : non.

Critère C (Petite population totale et déclin) : non.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition restreinte) : non.

Critère E (Analyse quantitative) : non.


Résumé technique - 6) Population de la baie Cumberland

Delphinapterus leucas

béluga
Beluga

6) Population de la baie Cumberland

Occurrence au Canada : Nunavut et océan Arctique


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2)

27 000 km2 (environ)


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non


Superficie de la zone d’occupation (km2)

9 000 km2


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non


Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés)

s.o.


Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?

Non


Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)

Stable



Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :  indiquer en années, en mois, en jours, etc.)

14 ans


Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)

928 (60 % x 1 547)


Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue

Stable


S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)

 


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non


La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Non


Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?

s.o.



Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Surexploitation, perturbations causées par le bruit


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

De « non en péril » à « en voie de disparition »


Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Oui


Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question?

Oui


Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question?

Oui


Un sauvetage par des populations de l’extérieur est-il probable?

Peu probable



Analyse quantitative

Le modèle existant ne prévoit pas la disparition de la population avec les niveaux de récolte actuels


Autres statuts

COSEPAC : espèce en voie de disparition, avril 1990


Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce menacée

Code alphanumérique : D1

Justification de la désignation : Le nombre de bélugas utilisant la baie Cumberland a connu un déclin d’environ 1500 individus entre les années 1920 et aujourd’hui. La chasse par la Compagnie de la Baie d’Hudson jusque dans les années 1940 et la chasse par les Inuits jusqu’en 1979 semblent être la cause du déclin. La chasse est réglementée depuis les années 1980. Les quotas actuels (41 en 2003) semblent être durables. Des préoccupations concernant le trafic accru de petites embarcations et le bruit des moteurs hors bord qui leur est associé, ainsi que la pêche au flétan noir, un aliment consommé par le béluga, ont été soulevées.


Application des critères

Critère A (Population totale en déclin) : aucune baisse depuis 1960.

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) : non.

Critère C (Petite population totale et déclin) : non.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition restreinte) : menacée en vertu de D1, moins de 1 000 individus matures.

Critère E (Analyse quantitative) : Le modèle existant ne prévoit pas la disparition de la population avec les niveaux de récolte actuels.


Résumé technique - 7) Population de l’est de la mer de Beaufort

Delphinapterus leucas

béluga
Beluga

7) Population de l’est de la mer de Beaufort

Occurrence au Canada : Territoires du Nord-Ouest et océan Arctique


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2)

591 000 km2 (environ)


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non


Superficie de la zone d’occupation (km2)

445 000 km2


Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Non


Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés)

s.o.


Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?

Non


Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)

Stable



Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :  indiquer en années, en mois, en jours, etc.)

14 ans


Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)

≥~23 555 (60 % x 39 258)


Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue

Inconnue


S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Non


La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Non


Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

s.o.


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?

s.o.



Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Exploration et exploitation pétrolières et gazières en mer


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

De « non en péril » à « en voie de disparition »


Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Oui


Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question?

Oui


Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question?

Oui


Un sauvetage par des populations de l’extérieur est-il probable?

Peu probable



Analyse quantitative

Aucune


Autres statuts

COSEPAC : espèce non en péril, avril 1985


Statut et justification de la désignation

Statut : Espèce non en péril

Code alphanumérique : Non applicable

Justification de la désignation : Il s’agit actuellement d’une grande population chassée de façon durable selon une entente internationale.


Application des critères

Critère A (Population totale en déclin) : non.

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) : non.

Critère C (Petite population totale et déclin) : non.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition restreinte) : non.

Critère E (Analyse quantitative) : non applicable.