Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’omble à tête plate Salvelinus confluentus au Canada - 2012

COSEPAC
Sommaire de l’évaluation

Sommaire de l’évaluation – novembre 2012

Nom commun
Omble à tête plate - Populations des rivières Saskatchewan et Nelson

Nom scientifique
Salvelinus confluentus

Statut
Menacée

Justification de la désignation
Ce poisson d'eau douce est largement réparti à l’est des montagnes Rocheuses. Il s'agit d'une espèce à croissance lente et à maturation tardive qui prospère dans les eaux pures froides et qui souvent requiert de longues voies de migration sans obstruction reliant l’habitat de frai et l’habitat des adultes. Les contractions de l’aire de répartition historique limitent maintenant les populations aux contreforts et aux versants est des montagnes Rocheuses, probablement en réponse à une détérioration de l’habitat et à une connectivité réduite des habitats en raison des barrages érigés sur les plus grandes rivières. Aucune population n’est abondante et plus de la moitié montrent des signes de déclin. Les principales menaces persistantes pesant sur ces populations incluent la compétition et l’hybridation avec l'omble de fontaine non indigène et des augmentations de la température de l’eau d’origine climatique. Bien que la prise légale ait été éliminée, la capturabilité de cette espèce est élevée et elle est donc probablement vulnérable à la mortalité découlant de la pêche avec remise à l’eau dans de nombreux secteurs qui sont accessibles aux pêcheurs récréatifs. Par conséquent, un déclin total de l’abondance de 30 % ou plus au cours des trois prochaines générations est prévu.

Répartition
Alberta

Historique du statut
Espèce désignée « menacée » en novembre 2012.

Haut de la page

Sommaire de l’évaluation – novembre 2012

Nom commun
Omble à tête plate - Populations de la côte sud de la Colombie-Britannique

Nom scientifique
Salvelinus confluentus

Statut
Préoccupante

Justification de la désignation
Ce poisson d'eau douce existe dans cinq grands réseaux fluviaux dans cette région. La taille des populations dans trois des rivières est inconnue, mais elle n'est probablement pas grande. Il s'agit d'une espèce à croissance lente et à maturation tardive qui prospère dans les eaux pures froides, et de nombreuses populations requièrent de longues voies de migration sans obstruction reliant l’habitat de frai et l’habitat des adultes. L'espèce est donc particulièrement vulnérable à la dégradation de l'habitat, à la fragmentation des réseaux fluviaux par les barrages, aux effets néfastes découlant de l'envahissement par l'omble de fontaine non indigène, ainsi qu’à la surexploitation. Le cycle biologique anadrome observé dans ces populations est unique chez cette espèce.

Répartition
Colombie-Britannique

Historique du statut
Espèce désignée « préoccupante » en novembre 2012.

Haut de la page

Sommaire de l’évaluation – novembre 2012

Nom commun
Omble à tête plate - Populations de l'ouest de l'Arctique

Nom scientifique
Salvelinus confluentus

Statut
Préoccupante

Justification de la désignation
Ce poisson d'eau douce est largement réparti dans l'ensemble du bassin versant de l'Arctique de l'ouest, quoique les populations n'y soient jamais abondantes. Il existe des zones où il y a des indications d’un déclin du nombre d’individus et de la répartition de l'espèce, mais il y a un manque d'estimations quantitatives pour l'ensemble de l'aire de répartition. Il s'agit d'une espèce à croissance lente et à maturation tardive qui prospère dans les eaux pures froides, et de nombreuses populations requièrent de longues voies de migration sans obstruction reliant l’habitat de frai et l’habitat des adultes. L'espèce est donc particulièrement vulnérable à la dégradation de l'habitat, à la fragmentation des réseaux fluviaux par les barrages, aux effets néfastes découlant de l'envahissement par l'omble de fontaine non indigène, ainsi qu’à la surexploitation, mais ces menaces sont localisées dans son aire de répartition.

Répartition
Yukon, Territoires du Nord-Ouest, Colombie-Britannique, Alberta

Historique du statut
Espèce désignée « préoccupante » en novembre 2012.

Haut de la page

Sommaire de l’évaluation – novembre 2012

Nom commun
Omble à tête plate - Populations du Pacifique

Nom scientifique
Salvelinus confluentus

Statut
Non en péril

Justification de la désignation
Ce poisson d'eau douce est largement réparti dans l'ensemble des bassins versants du Pacifique. Quoique les populations ne soient jamais abondantes, il existe de nombreuses populations dispersées dans cette région. Dans l'ensemble, il n'y a pas de signes d’un déclin de l'abondance des adultes matures et de la répartition. Bien qu’il s’agisse d'une espèce à croissance lente et à maturation tardive qui prospère dans les eaux pures froides et qui requiert des voies de migration sans obstruction reliant l’habitat de frai et l’habitat des adultes, le niveau de risque est évalué comme étant faible dans ces populations.

Répartition
Colombie-Britannique

Historique du statut
Espèce désignée « non en péril » en novembre 2012.

Haut de la page

Sommaire de l’évaluation – novembre 2012

Nom commun
Omble à tête plate - Populations de la partie supérieure du bassin versant du fleuve Yukon

Nom scientifique
Salvelinus confluentus

Statut
Données insuffisantes

Justification de la désignation
Ce poisson d'eau douce serait réparti dans la partie supérieure du bassin versant du fleuve Yukon, mais aucune information n'est disponible sur la taille et les tendances des populations. Il s'agit d'une espèce à croissance lente et à maturation tardive qui prospère dans les eaux pures froides, et de nombreuses populations requièrent de longues voies de migration sans obstruction reliant l’habitat de frai et l’habitat des adultes. En général, l'espèce est vulnérable à la dégradation de l'habitat, à la fragmentation des réseaux fluviaux par les barrages et à la surexploitation, mais les menaces précises pesant sur ces populations sont en grande partie inconnues et probablement mineures dans ce bassin hydrographique éloigné.

Répartition
Yukon, Colombie-Britannique

Historique du statut
Espèce étudiée en novembre 2012 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ».

Haut de la page