Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement de l'esturgeon blanc (Acipenser transmontanus) au Canada [proposition]

Annexe C : Abréviations utilisées dans le programme de rétablissement

ADN
acide désoxyribonucléique
ASC
alimentaire, social et rituel
AVP
analyse de la viabilité de la population
Barrage HLK
barrage Hugh Llewellyn Keenleyside
Barrage REV
barrage de Revelstoke
BFC
bas Columbia
C.-B.
Colombie-Britannique
CCDV
Contrôle des crues à débit variable
CCPA
Conseil canadien de protection des animaux
CCRIFC
Canadian Columbia River Inter-tribal Fisheries Commission
Cd
Cadmium
CDDA
chlorure de didécyldiméthylammonium
CEESP
Comité d'examen des évaluations scientifiques du Pacifique
CIT
Comité des introductions et des transferts
COSEPAC
Comité sur la situation des espèces en péril au Canada
Cu
Cuivre
DL50
dose létale 50
É.-U.
États-Unis
EES
Évaluation environnementale stratégique
ENREB
Équipe nationale de rétablissement de l'esturgeon blanc
EREBRK
Équipe de rétablissement de l'esturgeon blanc de la rivière Kootenay
FFSBC
Freshwater Fisheries Society of British Columbia
FRSCS
Fraser River Sturgeon Conservation Society
GTC
groupe de travail communautaire
GTT
groupe de travail technique
IC
intervalle de confiance
IREBHC
Initiative de rétablissement de l'esturgeon blanc du haut Columbia
IREBN
Initiative de rétablissement de l'esturgeon blanc de la rivière Nechako
JA
jeune de l'année
KTOI
Kootenai Tribe of Idaho
LCEE
Loi canadienne sur l'évaluation environnementale
LEP
Loi sur les espèces en péril
MCTHEHC
Manuel portant sur la capture, le transport et la manipulation des esturgeons du haut Columbia
ME
Ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique
MEEEB
Manuel portant sur l'élevage en écloserie de l'esturgeon blanc
MPHE
Méthode reposant sur une parcelle d'habitat essentiel
MPO
Pêches et Océans Canada
ONGE
Organisation non gouvernementale de l'environnement
Pb
plomb
PCP
pisciculture et conservation du poisson
PGSP
Plan de gestion de la santé du poisson
PIEN
population importante à l'échelle nationale
PIT
transpondeur passif intégré
PMV
population minimale viable
PTG
pression totale du gaz
RKM
kilomètre fluvial
RLA
Réservoir des lacs Arrow
RR
réservoir Roosevelt
SSE
Système de surveillance environnementale
TRP
taille réelle de la population
UD
Unité désignable
UTN
unité de turbidité néphélométrique
Zn
zinc


Annexe D : Glossaire des termes

Haut de la page

Tableau D-1. Glossaire (en deux colonnes: Terme et Définition) des 68 termes suivants (de haut en bas) : Abiotique, Analyses de la viabilité d'une population, Approche de précaution, Autonomie, Barrage HLK, Barrage REV, Biotique, But du rétablissement, C.-B. ME, Condition hydraulique, COSEPAC, Cours d'eau régulé, Diversité biotique, Échec du recrutement, Écologique, Écosystème, Équipe nationale de rétablissement de l'esturgeon blanc, Espèce disparue, Espèce disparue du Canada, Espèce en péril, Espèce en voie de disparition, Espèce menacée, Espèce non indigène envahissante, Espèces aquatiques, Exemption, Fécondité, Fonction biologique, caractéristique et paramètre, Habitat, Habitat d'une espèce aquatique, Habitat essentiel, Habitat important pour les populations non inscrites en vertu de la LEP, Habitat physique, Hivernage, Hydrographie, Individu, installations existantes, Interdiction, LEP, Liste, Menace, Migration, Ministre compétent, MPO, Pêche à des fins alimentaires, sociales et rituelles (ASR), Pisciculture de conservation, Plan d'action, Poisson, Prises accessoires, Programme de rétablissement, Proie, Rapport d'étape, Recrutement, Registre public de la Loi sur les espèces en péril, Règlement, Réseau touché par un barrage, Résidence, Rétablissement, RLA, RR, Stade biologique (frai, incubation, larve vésiculée, larve, juvénile précoce, juvénile tardif et adulte), Stochasticité environnementale, Substrat des frayères, Survie, Taille effective de la population (Ne), Territoire domanial, Turbidité, Unité de température cumulée (UTC), Utilisation bénéfique, Variable ou caractéristique de l'habitat.

Tableau D-1. Glossaire des termes
TermeDéfinition
AbiotiqueNon associé à un organisme vivant ou dérivé d'un organisme vivant. Facteurs chimiques et physiques inorganiques présents dans l'environnement Dans un environnement, les facteurs abiotiques comprennent la lumière du soleil, la température, la configuration des vents et les précipitations.
Analyses de la viabilité d'une populationMéthode propre à chaque espèce qui consiste à évaluer les risques et qui est fréquemment utilisée en biologie de la conservation. Généralement définie comme le processus permettant de déterminer la probabilité pour qu'une population disparaisse d'ici un certain nombre d'années.
Approche de précautionReconnaissance du fait que la réduction ou la perte d'une espèce ne doivent pas être différées en raison d'un manque de certitudes scientifiques.
AutonomieMaintien ou capacité de maintien autonome grâce à un effort indépendant.
Barrage HLKBarrage Hugh L. Keenleyside.
Barrage REVBarrage de Revelstoke
BiotiqueAssocié à un organisme vivant ou dérivé d'un organisme vivant. Dans un environnement, les facteurs biotiques comprennent les organismes eux-mêmes ainsi que des éléments comme la prédation, la compétition pour les sources de nourriture et les relations symbiotiques.
But du rétablissementUn but de rétablissement établit le cours stratégique de la planification du rétablissement en définissant ce que signifie le rétablissement pour chaque espèce.
C.-B. MEMinistère de l'Environnement de la Colombie-Britannique
Condition hydrauliqueInteraction entre le débit et le substrat qui crée une caractéristique particulière de l'habitat.
COSEPACComité sur la situation des espèces en péril au Canada (www.cosepac.gc.ca); comité qui évalue et désigne les espèces sauvages risquant de disparaître du Canada.
Cours d'eau réguléFleuve, rivière ou ruisseau dans lequel le débit est principalement déterminé par le fonctionnement d'un grand barrage.
Diversité biotique1) nombre d'espèces et d'individus indigènes différents dans un habitat ou une zone géographique;
2) variété des différents habitats qui se trouvent dans une zone;
3) variété des interactions qui ont lieu entre les différentes espèces qui peuplent un habitat;
4) ampleur de la variation génétique entre individus d'une même espèce.
Échec du recrutementDans le présent contexte, l'échec du recrutement signifie que l'abondance des juvéniles est insuffisante pour maintenir une population autonome. De faibles niveaux de recrutement sont observés dans toutes les populations, mais ces niveaux ne permettent pas de maintenir la population. L'échec du recrutement qui touche bon nombre des populations d'esturgeon blanc inscrites en vertu de la LEP a atteint des niveaux graves qui se sont maintenus sur une période d'au moins 25 ans.
ÉcologiqueQui découle des environnements d'organismes vivants ou des profils des relations entre des organismes vivants et leur environnement, ou qui y a trait; qui découle de l'interdépendance des organismes ou y est associé.
ÉcosystèmeCommunauté écologique qui, avec les facteurs inorganiques de son environnement, est considérée comme une unité.
Équipe nationale de rétablissement de l'esturgeon blancGroupe d'experts qui se réunissent pour faciliter la planification du rétablissement de l'esturgeon blanc.
Espèce disparueEspèce sauvage qui n'existe plus.
Espèce disparue du CanadaDéfinie dans la LEP comme une espèce qu'on ne trouve plus à l'état sauvage au Canada, mais qu'on trouve ailleurs à l'état sauvage. Cette définition diffère de la définition biologique, qui renvoie à la perte d'une sous-composante distincte d'une espèce, quelles que soient les frontières politiques.
Espèce en périlEspèce disparue, en voie de disparition, menacée ou préoccupante.
Espèce en voie de disparitionCourt un risque imminent de disparition du pays ou de la planète.
Espèce menacéeEspèce sauvage susceptible de devenir en voie de disparition si rien n'est fait pour contrer les facteurs menaçant de la faire disparaître du pays ou de la planète.
Espèce non indigène envahissanteEspèce végétale ou animale qui ne se trouve pas à l'état naturel dans une zone particulière et qui a des répercussions économiques, environnementales ou écologiques néfastes sur les habitats qu'elle colonise.
Espèces aquatiquesEspèce sauvage de poisson, au sens de l'article 2 de la Loi sur les pêches, ou de plante marine, au sens de l'article 47 de cette Loi.
ExemptionLes paragraphes 83(4), 32(1) et (2), l'article 33 et les paragraphes 36(1), 58(1), 60(1) et 61(1) de la LEP ne s'appliquent pas à une personne qui s'engage dans une activité autorisée par un programme de rétablissement, un plan d'action ou un plan de gestion et qui est également autorisée, en vertu d'une loi du Parlement (y compris en vertu des articles 53, 59 ou 71 de la LEP), à s'engager dans une telle activité.
FéconditéCapacité reproductrice potentielle d'un organisme ou d'une population, mesurée par le nombre de gamètes (œufs).
Fonction biologique, caractéristique et paramètreUne fonction biologique est une caractéristique de l'habitat essentiel qui correspond à un besoin biologique ou à un impératif du processus vital de l'espèce tel que le frai, l'élevage, l'alimentation et la migration. Toute fonction résulte de caractéristiques uniques ou plurielles qui sont des éléments ou des conditions physiques de l'habitat essentiel comme des bancs, des étangs, des habitats riverains, etc. Les caractéristiques sont toujours liées à une fonction et décrivent comment l'habitat assure la fonction essentielle pour satisfaire les besoins de l'espèce. Les paramètres fournissent des renseignements sur une caractéristique qui expliquent comment la caractéristique assure la fonction nécessaire au processus vital de l'espèce; par exemple, parmi les paramètres d'une caractéristique comme un banc qui assure la fonction d'alevinage, on peut citer la taille du substrat, la vitesse de l'eau, sa composition chimique, les espèces de proies et la température.
HabitatType d'environnement dans lequel un organisme ou un groupe d'organismes vit ou se trouve normalement. Un habitat se compose de facteurs abiotiques et biotiques et subit l'incidence de ces deux types de facteurs.
Habitat d'une espèce aquatiqueFrayères, aires d'alevinage, de croissance et d'alimentation et routes migratoires dont sa survie dépend, directement ou indirectement, ou aires où elle s'est déjà trouvée et où il est possible de la réintroduire.
Habitat essentielHabitat nécessaire à la survie ou au rétablissement d'une espèce sauvage inscrite, qui est désigné comme tel dans un programme de rétablissement ou un plan d'action élaboré à l'égard de l'espèce.
Habitat important pour les populations non inscrites en vertu de la LEPHabitat qui est nécessaire au déroulement des stades biologiques essentiels et qui peut jouer un rôle clé dans la survie ou le rétablissement de l'espèce.
Habitat physiqueMesure physique de l'habitat. Dans les cours d'eau, il s'agit souvent de la profondeur, de la vitesse de l'eau, du substrat et du couvert végétal.
HivernagePassage de l'hiver ou de la période de l'année dans laquelle les conditions hivernales (températures froides ou inférieures à zéro, présence de glace ou de neige et nourriture peu abondante) rendent difficiles les activités normales ou même la survie.
HydrographieEnregistrement de l'état ou de la décharge d'un cours d'eau en tant que fonction du temps.
IndividuIndividu d'une espèce sauvage, vivant ou mort, quel que soit le stade de développement. Comprend les larves, les embryons, les œufs, le sperme, la semence, le pollen, les spores et les propagules asexués.
Installations existantesUne structure ou une opération en cours qui pourrait avoir des impacts sur une espèce en péril ou sur son habitat, et qui était en place avant l'entrée en vigueur de la Loi ou avant qu'une espèce ne soit inscrite en vertu de la LEP.
InterdictionLoi interdisant une action.
LEPLoi sur les espèces en péril.
ListeListe des espèces en péril figurant à l'annexe I de la LEP.
MenaceMécanismes plausibles attribuables à des activités anthropiques, qui ont une incidence sur l'abondance, la répartition et la santé des esturgeons blancs.
MigrationDéplacement d'un endroit à un autre à des fins alimentaires, reproductrices, etc.
Ministre compétenta) le ministre de Patrimoine canadien, en ce qui concerne les individus qui se trouvent sur un territoire domanial administré par ce ministre et qui est un parc national, un lieu historique national ou une aire patrimoniale protégée, selon la définition de ces expressions donnée au paragraphe 2(1) de la Loi sur l'Agence Parcs Canada;
b) le ministre des Pêches et des Océans, en ce qui concerne les espèces aquatiques autres que les individus mentionnés au paragraphe a);
c) le ministre de l'Environnement, en ce qui concerne tout autre individu.
MPOPêches et Océans Canada
Pêche à des fins alimentaires, sociales et rituelles (ASR)Tout groupe autochtone a le droit de pêcher à des fins alimentaires, sociales et rituelles. Après l'application des mesures de conservation, il lui est accordé la priorité pour toutes les autres utilisations de la ressource.
Pisciculture de conservationProduction artificielle de poissons dans une écloserie pour appuyer un rétablissement à l'état sauvage.
Plan d'actionDésigne un plan d'action compris dans le registre public de la Loi sur les espèces en péril (LEP) et contient toutes les modifications qui lui ont été apportées dans le registre. Document qui établit les activités à entreprendre pour atteindre les objectifs fixés dans le programme de rétablissement d'une espèce sauvage.
PoissonSelon la Loi sur les pêches :
a) poissons proprement dits et leurs parties;
b) mollusques, crustacés, animaux marins ainsi que leurs parties;
c) œufs, sperme, laitance, frai, larves, naissain et petits des poissons, des mollusques, des crustacés et des animaux marins.
Prises accessoiresCapture fortuite d'une espèce de poisson dans une pêche ciblant une autre espèce.
Programme de rétablissementDocument qui établit les buts à long terme et les objectifs à court terme du rétablissement d'une espèce en péril, d'après la meilleure information scientifique disponible.
ProieAnimal capturé par un prédateur à des fins alimentaires.
Rapport d'étapeRapport contenant un résumé de la meilleure information disponible à propos de la situation biologique d'une espèce sauvage, y compris les connaissances scientifiques, les connaissances des collectivités et les connaissances traditionnelles des peuples autochtones.
RecrutementLe recrutement fait référence à l'entrée de juvéniles d'un âge donné dans la population. Lorsqu'un individu survit à un stade biologique, on dit qu'il est recruté au stade suivant. Ainsi, le recrutement renvoie également au processus par lequel les individus survivent jusqu'au stade biologique suivant.
Registre public de la Loi sur les espèces en périlLe site Web du registre public de la LEP a été conçu pour aider les parties intéressées à mieux comprendre l'approche du Canada en matière de protection et de rétablissement des espèces en péril, à découvrir ces espèces et ce qui peut être fait pour les aider et à participer à la prise de décisions et aux activités de rétablissement. Le registre public satisfait aux exigences qui sont faites au ministre fédéral de l'Environnement d'établir, en vertu de la LEP, un tel registre afin de faciliter l'accès aux documents liés à la LEP.
RèglementUn règlement est une règle qui indique comment une loi doit être mise en application.
Réseau touché par un barrageFaçon générique de décrire les réseaux hydrographiques du fleuve Columbia, de la rivière Kootenay et de la rivière Nechako, qui sont régulés par des barrages. D'autres facteurs anthropiques sont aussi présents dans ces bassins versants, surtout ceux du fleuve Columbia et de la rivière Kootenay. Le terme est utilisé pour décrire l'état d'un bassin hydrographique. Les ouvrages de régulation des cours d'eau ne sont pas nécessairement les seules causes de l'échec du recrutement, mais celui-ci est enregistré dans les réseaux où sont exécutées des activités importantes de régulation des débits.
RésidenceGîte -- terrier, nid ou autre aire ou lieu semblable -- occupé ou habituellement occupé par un ou plusieurs individus pendant tout ou partie de leur vie, notamment pendant la reproduction, l'élevage, les haltes migratoires, l'hivernage, l'alimentation ou l'hibernation.
RétablissementProcessus par lequel le déclin d'une espèce en voie de disparition, menacée ou disparue du pays est interrompu ou inversé et par lequel les menaces qui pèsent sur l'espèce sont réduites pour améliorer la probabilité de survie de l'espèce à l'état sauvage.
RLARéservoir des lacs Arrow
RRLac Roosevelt, fermé par le barrage Grand Coulée.
Stade biologique (frai, incubation, larve vésiculée, larve, juvénile précoce, juvénile tardif et adulte).Maturation physique Voir les définitions des stades biologiques particuliers de l'esturgeon blanc dans le texte du programme de rétablissement.
Stochasticité environnementaleRenvoie à la variabilité qui résulte de conditions environnementales comme les conditions météorologiques. Par exemple, la stochasticité environnementale mène à une variation sous-jacente des populations en raison des variations des naissances et de la mortalité induites par l'environnement. .
Substrat des frayèresSurfaces sur lesquelles les poissons préfèrent déposer leurs œufs.
SurvieContinuation de la vie ou de l'existence.
Taille effective de la population (Ne)Terme communément utilisé dans les études de génétique des populations pour désigner la taille d'une population idéale qui agirait de la même manière que la population réelle en question, où l'idéal est défini comme suit :
1) absence de sélection;
2) appariement aléatoire;
3) opportunités aléatoires pour tous les descendants d'un parent particulier.
Territoire domanialInclut toute terre dont le gouvernement fédéral est propriétaire, les eaux intérieures et territoriales du Canada et les réserves, ainsi que toute autre terre mise de côté pour son utilisation et sa jouissance par une bande en vertu de la Loi sur les Indiens.
TurbiditéOpacité d'un fluide causée par des particules en suspension qui sont généralement invisibles à l'œil nu, comme de la fumée dans l'air.
Unité de température cumulée (UTC)Unité de mesure utilisée pour décrire l'effet cumulatif des températures au fil du temps.
Utilisation bénéfiqueDans le contexte du présent programme de rétablissement, l'utilisation bénéfique signifie l'utilisation d'esturgeons blancs, si et quand cela est possible, dans des pêches autochtones à des fins alimentaires, sociales et rituelles, et dans les pêches récréatives (avec ou sans rétention).
Variable ou caractéristique de l'habitatMesure biotique ou abiotique particulière de l'habitat en question.

Haut de la page

Annexe E : Compte rendu des consultations et de la coopération Record of Consultation and Cooperation

L'esturgeon blanc est un poisson d'eau douce qui relève de la responsabilité du gouvernement fédéral et qui est géré par le ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique. Quatre populations d'esturgeon blanc (rivières Nechako et Kootenay, haut Fraser et haut Columbia) ont été inscrites comme espèces en voie de disparition à l'annexe 1 de la LEP. En 2005, le MPO et le ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique ont mis sur pied une équipe nationale de rétablissement de l'esturgeon blanc au Canada. Cette équipe est composée d'experts techniques du MPO, de la province de Colombie-Britannique, des Premières Nations ainsi que des présidents des groupes de travail techniques propres à chaque bassin hydrographique particulier. Elle a été chargée de préparer l'ébauche du programme de rétablissement. La liste des membres de l'équipe nationale de rétablissement figure dans la section portant sur les collaborateurs et les auteurs du présent document.

La présente ébauche de programme de rétablissement a été publiée sur le site Web de la région du Pacifique du MPO aux fins d'une consultation régionale qui s'est tenue entre le 16 septembre et le 16 octobre 2009. Les consultations en ligne ont permis de recueillir des commentaires sur l'ébauche de programme de rétablissement, grâce à des guides de discussion et à des formulaires de commentaires. Outre les consultations en ligne, des séances de discussions communautaires ont été tenues, en septembre 2009, à Castlegar et à Prince George. Au cours des ces séances, des présentations ont été données sur le programme de rétablissement et suivies de périodes de questions et de réponses. Vingt-trois personnes ont participé à la réunion qui s'est tenue à Castlegar, et six à celle de Prince George. Les avis concernant les consultations et les réunions communautaires ont été envoyés par courrier postal à des représentants des Premières Nations, des intervenants de l'industrie, des ONGE, des organismes gouvernementaux et d'autres parties intéressées, publiés dans des journaux locaux et affichés sur le site Web des consultations pour la région du Pacifique. L'ébauche de programme de rétablissement, de même que les guides de discussion et les formulaires de commentaires étaient disponibles pendant les réunions. Le MPO a également reçu des demandes de réunion et a tenu des séances de discussion supplémentaires avec des intervenants de l'industrie, des ONGE et des représentants des Premières Nations. Des représentants de l'industrie et des ONGE, de même que la province de la Colombie-Britannique ont fait parvenir leurs commentaires au MPO. Aucun groupe de Premières Nations n'a fourni de commentaires écrit, mais certains ont exprimé au MPO leur appui à l'ébauche de programme de rétablissement au cours des réunions communautaires. Tous les commentaires qui ont été reçus durant cette période de consultation ont été intégrés, tel que requis, dans le programme de rétablissement proposé.

 

Haut de la page


*AVIS ET AVERTISSEMENT : Le MPO n'est pas responsable de la qualité des renseignements, produits ou services offerts par les sites Internet mentionnés plus haut. Les utilisateurs doivent aussi reconnaître que les renseignements provenant de sources externes ne sont disponibles que dans la langue d'origine.