Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement de l'esturgeon blanc (Acipenser transmontanus) au Canada [proposition]

8.3 Population du haut Fraser

On connaît moins bien l'utilisation de l'habitat de la population du haut Fraser que celle des autres populations d'esturgeon blanc. Une série d'études ont permis d'associer certains habitats à partir des taux de capture, mais on n'a pas encore confirmé de frayères. On dispose de données de télémesure récentes, mais limitées, sur les esturgeons adultes (Cory Williamson, ministre de l'Environnement de la C.-B., communication personnelle). On a pu désigner des habitats utilisés de manière intensive pour la croissance et l'alimentation des juvéniles, le maintien et l'alimentation des adultes ainsi que pour l'hivernage des stades biologiques adultes. Le tableau 6 résume ces renseignements.

Deux des emplacements désignés (Red Rock et Cottonwood Canyon) se trouvent en aval du confluent de la rivière Nechako et du fleuve Fraser, c'est-à-dire dans une zone où les populations du haut Fraser et du mi-Fraser sont toutes deux présentes. La désignation de ces zones comme habitat essentiel tient uniquement à leur influence sur la population du haut Fraser.

Tableau 6. Résumé des renseignements concernant l'habitat essentiel de l'esturgeon dans le haut Fraser. Une cellule vide indique que le stade biologique en question n'utilise pas l'habitat de manière régulière.
Emplacement
(voir l'aperçu du bassin à la figure 14)
FraiLarves vésiculées et larves après résorptionJeunes juvénilesJuvéniles tardifs et adultesHivernageRassemblementÉvaluation globale
Penny?? () E(√) E Essentiel
Grand Canyon de Longworth(SM? (√) E(√) E?Essentiel
Confluent avec la rivière Bowron(S) E?(√) ?(√) E(S) E?Essentiel
Rivière McGregor au ruisseau Limestone?? (√) E(√) E?Essentiel
Giscome au ruisseau Tay?? (√) E(S) E Essentiel
Confluent avec la rivière Willow(S) M? (√) E(√) E Essentiel
Confluent avec la rivière Salmon?? (√) E(√) E Essentiel
Confluent avec la rivière Nechako(S) M? (√) E(S) E Essentiel
Red Rock(S) E? (√) E(S) E Essentiel

Utilisation confirmée (√), soupçonnée (S) ou possible (?) Utilisation par stade biologique et degré d'utilisation (E=élevé, M=moyen, F=faible)

Haut de la page

8.3.1 Fonctions, caractéristiques et paramètres biophysiques de l'habitat critique (population du haut Fraser)

Tableau 7. Résumé des fonctions, des caractéristiques, des paramètres et des emplacements de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser.
Lieu géographiqueStade biologiqueFonctionCaractéristique(s)Paramètre(s)Notes

Penny

Rivière McGregor au ruisseau Limestone

Grand Canyon de Longworth

Confluent avec la rivière Salmon

Juvéniles tardifs et adultesAlimentation

Disponibilité alimentaire souvent liée aux :

Fosses profondes

Confluent avec une rivière qui fournit un habitat de frai pour le saumon

  • Profondeur : de 2,3 à 16 m (Penny, de 3,6 à 7m ; McGregor, de 2 à 3-9 m, Grand Canyon, de 2,5 à 16 m)
  • Source de poissons et d'invertébrés, de préférence des salmonidés
  • Différence de température (gradient) au confluent du fleuve et des affluents. Corrélation entre l'augmentation de la prédation et la diminution de la turbidité

Les prises de juvéniles (de 45 à 55 cm) étaient disproportionnellement élevées dans certaines zones du Canyon de Longworth.

Aires d'alimentation utilisées toute l'année.

Potentiel d'hivernage élevé entre la rivière McGregor et le ruisseau Limestone : des poissons ont été capturés à la mi-octobre; à cette date, il est probable que les poissons aient déjà pris leurs quartiers d'hiver. Par ailleurs, les données de télémesure confirment la présence de poissons dans la zone à la mi-novembre et en décembre. L'échantillonnage au printemps (avant les crues nivales) a corroboré la concentration et l'utilisation de l'habitat avant les crues nivales.

Les données sur les prises au Grand Canyon et les données de télémesure de novembre et de mai semblent indiquer l'hivernage.

Aires d'hivernage utilisées d'octobre à mai.

Hivernage

Conditions hydrauliques particulières à cet emplacement, voir les paramètres

 

Création de fosses profondes

  • Les profils de profondeur varient d'un site à l'autre. Des profondeurs considérables (Canyon) à modérées (confluent avec la rivière McGregor) : voir les fourchettes de valeurs ci-dessus.
  • La vitesse du courant est faible à la fin de l'automne et en hiver, mais il existe des zones où la vitesse du courant est plus élevée à proximité des deux emplacements
  • La morphologie du confluent avec la rivière McGregor est unique, le chenal s'élargit, le courant est lent (débit d'hiver), la profondeur est variable
  • Le gradient de température élevé entre McGregor et Fraser crée des conditions hydrauliques uniques qui sont avantageuses pour l'esturgeon.

Confluent avec la rivière Bowron

Confluent avec la rivière Willow

Juvéniles précoces (rivière Bowron uniquement)CroissanceCaractéristique(s) pas encore observée(s)
  • Paramètre(s) pas encore observé(s)

Aires d'alimentation utilisées toute l'année.

On ne sait pas s'il s'agit d'une aire d'hivernage pour les juvéniles, mais c'est possible. On ne sait pas si les adultes hivernent dans ces sites.

Aires d'hivernage utilisées d'octobre à mai.

Dans la rivière Bowron, le potentiel de frai semble élevé en raison des nombreuses prises recensées en juillet, moment auquel le rassemblement et le frai se produisent probablement. Les prises se font à un moment qui semble indiquer la présence d'une aire de rassemblement avant le frai. Utilisation intensive du dernier 1,5 km de la rivière Bowron lorsque le débit du Fraser est plus élevé (par l'effet de remous).

Au confluent avec la rivière Willow, le potentiel de frai est jugé modéré. Deux poissons de taille adulte ont été capturés le 1er juillet 2001, date approximative du frai.

Juvéniles tardifs et adultesAlimentation

Disponibilité alimentaire souvent liée aux :

Fosses profondes

Confluent avec une rivière qui fournit un habitat de frai pour le saumon

  • Profondeur : 2,1 à 10 m(Bowron, 2,1 à 5,5 m; Willow, 3 à 10 m)
  • Source de poissons et d'invertébrés, de préférence des salmonidés
  • Différence de température (gradient) au confluent du fleuve et des affluents. Corrélation entre l'augmentation de la prédation et la diminution de la turbidité
Hivernage

Conditions hydrauliques particulières à cet emplacement, voir les paramètres

 

Création de fosses profondes

  • Fosses profondes soupçonnées, profondeur inconnue
  • Zones où la vitesse du courant est faible
  • Différence de température (gradient) au point de confluence de la rivière et de ses affluents
AdulteFrai et incubation potentiels

Caractéristique(s) non confirmée(s)

 

  • On n'a pas observé de frai dans le haut Fraser; on n'est donc pas sûr de l'emplacement
  • D'après les observations dans le réseau de la rivière Nechako : le frai commence au milieu de l'été (juin-juillet) lorsque la température journalière moyenne se situe entre 10 et 16 °C
  • Zones où l'on soupçonne que la vitesse du courant est élevée
  • Conditions du débit : branche descendante des crues nivales
  • Différences concernant les températures et les hydrogrammes

D'après d'autres emplacements :

  • Substrats grossiers, allant du gravier aux galets et offrant des espaces interstitiels
  • La vitesse moyenne de la colonne d'eau dans la plupart des frayères se situe en général entre 0,5 et 2,5 m/sec-1.
Giscome au ruisseau TayJuvéniles tardifs et adultesAlimentation

Disponibilité alimentaire souvent liée aux :

Fosses profondes

Confluent avec une rivière qui fournit un habitat de frai pour le saumon

  • Profondeur de 4 à 7,4 m
  • Source de poissons et d'invertébrés, de préférence des salmonidés
  • Différence de température (gradient) au confluent du fleuve et des affluents. Corrélation entre l'augmentation de la prédation et la diminution de la turbidité

Aires d'alimentation utilisées toute l'année.

Aires d'hivernage utilisées d'octobre à mai.

À cet emplacement, on n'a capturé que des juvéniles tardifs. On a aussi capturé un poisson qui n'était pas âgé, mais qui semblait adulte par sa taille.

Le potentiel d'hivernage est élevé, mais on n'a pas échantillonné l'emplacement après le 11 septembre. La présence continue de juvéniles tardifs au début de l'automne porte à croire que cet emplacement constitue un habitat d'hivernage.

Hivernage

Fosses profondes

 

  • Profondeur de 4 à 7,4 m

Confluent avec la rivière Nechaki

Red Rock

Juvéniles tardifs et adultesAlimentation

Disponibilité alimentaire souvent liée aux :

Fosses profondes

Confluent avec une rivière qui fournit un habitat de frai pour le saumon

  • Zone de migration du saumon dans les deux derniers kilomètres de la rivière Nechako (à l'intérieur de la zone de l'habitat essentiel)
  • Zones d'attente, où la vitesse est faible, pour le saumon
  • Profondeur : 2 à 18 m (Nechako, 2,6 à 5 m; Red Rock, 2 à 18 m)
  • Source de poissons et d'invertébrés, de préférence des salmonidés
  • Différence de température (gradient) au confluent de la rivière et de ses affluents (rivière Nechako)
  • Corrélation entre l'augmentation de la prédation et la diminution de la turbidité

Zone d'attente de poissons adultes bien documentée tous les ans au pont de l'autoroute 16 (Yellowhead), principalement de juin à septembre

Aires d'alimentation utilisées toute l'année.

Aires d'hivernage utilisées d'octobre à mai.

La rivière Nechako est large et peu profonde au confluent; il est peu probable qu'elle offre un habitat d'hivernage.  Le potentiel de frai est modéré. La population de la rivière Nechako fraie probablement avant l'été (de la mi-mai au début juin) en raison des températures de l'eau plus élevées dans ce réseau. Utilisation intensive du dernier kilomètre de la rivière Nechako.

Le potentiel de frai à Red Rock est élevé : selon les données de télémesure, il y a des femelles possiblement matures dans la zone en mai et juin, période probable de rassemblement et de frai des poissons.

Hivernage
(Red Rock uniquement)

Fosses profondes

Remous

  • Zones de dépôt1 pour la nourriture
  • Profondeur : 2 à 18 m (Nechako, 2,6 à 5 m; Red Rock, 2 à 18 m)
  • La zone d'habitat de l'autoroute 16 consiste en une fosse profonde en aval du confluent avec la rivière Nechako (zone d'attente pour le saumon migrateur)
AdulteFrai et incubationCaractéristique(s) pas encore confirmé(s)
  • Le frai dans la rivière Nechako commence entre la mi-mai et le début de juillet, quand la température journalière moyenne se situe entre 10 et 16 °C
  • Le frai à Red Rock commence en juillet lorsque la température journalière moyenne est comprise entre 10 et 16 °C
  • Zones où l'on soupçonne que la vitesse du courant est élevée
  • Conditions du débit : branche descendante des crues nivales

D'après d'autres emplacements :

  • Substrats grossiers, allant du gravier aux galets et offrant des espaces interstitiels
  • La vitesse moyenne de la colonne d'eau dans la plupart des frayères se situe en général entre 0,5 et 2,5 m/sec-1.

1 Zone de sédimentation : en général, zone où la vitesse est faible et où les poissons peuvent se reposer et les espèces de proies se rassembler; souvent à proximité étroite du confluent avec d'autres plans d'eau, ce qui donne accès à des sources de nourriture supplémentaires.

Haut de la page

8.3.2 Désignation géographique de l'habitat essentiel : population du haut Fraser

Les emplacements suivants des fonctions, des caractéristiques et des paramètres de l’habitat essentiel ont été désignés à l’aide de la méthode basée sur une parcelle d'habitat essentiel.

Figure 4.  Carte de référence de l'emplacement des habitats essentiels de la population d'esturgeon blanc du haut Fraser.

Figure 4. Carte du bassin du haut Fraser montrant l'emplacement des habitats essentiels. L'habitat essentiel englobe les composantes et les attributs de l'habitat que l'esturgeon blanc du haut Fraser utilise pour accomplir ses fonctions biologiques. Neuf emplacements sont indiqués sur une carte de la Colombie-Britannique à proximité de Prince George : Red Rock, confluent de la rivière Nechako, confluent de la rivière Salmon, confluent de la rivière Willow, Giscome à Tay Creek, confluent de la rivière McGregor et du ruisseau Limestone, confluent de la rivière Bowron, Grand Canoyn de Longworth et Penny. L'échelle et la légende de la carte sont indiquées. Un encart montre que les emplacements sont situés surtout dans la région d'Omenica en Colombie-Britannique. Sur la carte, le Nord est représenté vers le haut.

carte

Haut de la page

Figure 5.  Carte de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser : Penny

Figure 5. Carte d'une section du haut Fraser, en Colombie-Britannique, montrant l'emplacement de l'habitat essentiel à Penny. La carte représente un polygone qui a été désigné comme habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser. Dans le polygone ainsi désigné, l'habitat essentiel englobe les composantes et les attributs de l'habitat que l'esturgeon blanc du haut Fraser utilise pour accomplir ses fonctions biologiques. Les coordonnées des limites des différentes pointes du polygone sont données dans le tableau 8. Les codes utilisés dans le tableau 8 pour désigner l'habitat essentiel dans le polygone sont également reportés sur la carte de Penny. L'échelle (au 1:15 000) et la légende de la carte sont indiquées. Un encart montre que les emplacements sont situés surtout dans la région d'Omenica en Colombie-Britannique. Sur la carte, le Nord est représenté vers le haut.

carte

Haut de la page

Figure 6.  Carte de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser : Grand Canyon de Longworth.

Figure 6. Carte d'une section du haut Fraser, en Colombie-Britannique, montrant l'emplacement de l'habitat essentiel au Grand Canyon de Longworth. La carte représente un polygone qui a été désigné comme habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser. Dans le polygone ainsi désigné, l'habitat essentiel englobe les composantes et les attributs de l'habitat que l'esturgeon blanc du haut Fraser utilise pour accomplir ses fonctions biologiques. Les coordonnées des limites des différentes pointes du polygone sont données dans le tableau 8. Les codes utilisés dans le tableau 8 pour désigner l'habitat essentiel dans le polygone sont également reportés sur la carte du Grand Canyon de Longworth. L'échelle (au 1:36 000) et la légende de la carte sont indiquées. Un encart montre que les emplacements sont situés surtout dans la région d'Omenica en Colombie-Britannique. Sur la carte, le Nord est représenté vers le haut.

carte

Haut de la page

Figure 7.  Carte de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser : confluent de la rivière Bowron et du fleuve Fraser.

Figure 7. Carte d'une section du haut Fraser, en Colombie-Britannique, montrant l'emplacement de l'habitat essentiel au confluent de la rivière Bowron et du fleuve Fraser. La carte représente un polygone qui a été désigné comme habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser. Dans le polygone ainsi désigné, l'habitat essentiel englobe les composantes et les attributs de l'habitat que l'esturgeon blanc du haut Fraser utilise pour accomplir ses fonctions biologiques. Les coordonnées des limites des différentes pointes du polygone sont données dans le tableau 8. Les codes utilisés dans le tableau 8 pour désigner l'habitat essentiel dans le polygone sont également reportés sur la carte du confluent de la rivière Bowron et du fleuve Fraser. L'échelle (au 1:18 000) et la légende de la carte sont indiquées. Un encart montre que les emplacements sont situés surtout dans la région d'Omenica en Colombie-Britannique. Sur la carte, le Nord est représenté vers le haut.

carte

Haut de la page

Figure 8.  Carte de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser : confluent de la rivière McGregor et du fleuve Fraser jusqu'au confluent avec le ruisseau Limestone.

Figure 8. Carte d'une section du haut Fraser, en Colombie-Britannique, montrant l'emplacement de l'habitat essentiel entre les confluents de la rivière McGregor et du ruisseau Limestone avec le fleuve Fraser. La carte représente un polygone qui a été désigné comme habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser. Dans le polygone ainsi désigné, l'habitat essentiel englobe les composantes et les attributs de l'habitat que l'esturgeon blanc du haut Fraser utilise pour accomplir ses fonctions biologiques. Les coordonnées des limites des différentes pointes du polygone sont données dans le tableau 8. Les codes utilisés dans le tableau 8 pour désigner l'habitat essentiel dans le polygone sont également reportés sur la carte des confluents de la rivière McGregor et du ruisseau Limestone avec le fleuve Fraser. L'échelle (au 1:107 000) et la légende de la carte sont indiquées. Un encart montre que les emplacements sont situés surtout dans la région d'Omenica en Colombie-Britannique. Sur la carte, le Nord est représenté vers le haut.

carte

Haut de la page

Figure 9.  Carte de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser : Giscome à Tay Creek.

Figure 9. Carte d'une section du haut Fraser, en Colombie-Britannique, montrant l'emplacement de l'habitat essentiel à Giscome à Tay Creek. La carte représente un polygone qui a été désigné comme habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser. Dans le polygone ainsi désigné, l'habitat essentiel englobe les composantes et les attributs de l'habitat que l'esturgeon blanc du haut Fraser utilise pour accomplir ses fonctions biologiques. Les coordonnées des limites des différentes pointes du polygone sont données dans le tableau 8. Les codes utilisés dans le tableau 8 pour désigner l'habitat essentiel dans le polygone sont également reportés sur la carte Giscome à Tay Creek. L'échelle (au 1:16 000) et la légende de la carte sont indiquées. Un encart montre que les emplacements sont situés surtout dans la région d'Omenica en Colombie-Britannique. Sur la carte, le Nord est représenté vers le haut.

carte

Haut de la page

Figure 10.  Carte de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser : confluent de la rivière Willow et du fleuve Fraser.

Figure 10. Carte d'une section du haut Fraser, en Colombie-Britannique, montrant l'emplacement de l'habitat essentiel au confluent de la rivière Willow et du fleuve Fraser. La carte représente un polygone qui a été désigné comme habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser. Dans le polygone ainsi désigné, l'habitat essentiel englobe les composantes et les attributs de l'habitat que l'esturgeon blanc du haut Fraser utilise pour accomplir ses fonctions biologiques. Les coordonnées des limites des différentes pointes du polygone sont données dans le tableau 8. Les codes utilisés dans le tableau 8 pour désigner l'habitat essentiel dans le polygone sont également reportés sur la carte du confluent de la rivière Willow et du fleuve Fraser. L'échelle (au 1:30 000) et la légende de la carte sont indiquées. Un encart montre que les emplacements sont situés surtout dans la région d'Omenica en Colombie-Britannique. Sur la carte, le Nord est représenté vers le haut.

carte

Haut de la page

Figure 11.  Carte de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser : confluent de la rivière Salmon et du fleuve Fraser.

Figure 11. Carte d'une section du haut Fraser, en Colombie-Britannique, montrant l'emplacement de l'habitat essentiel au confluent de la rivière Salmon et du fleuve Fraser. La carte représente un polygone qui a été désigné comme habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser. Dans le polygone ainsi désigné, l'habitat essentiel englobe les composantes et les attributs de l'habitat que l'esturgeon blanc du haut Fraser utilise pour accomplir ses fonctions biologiques. Les coordonnées des limites des différentes pointes du polygone sont données dans le tableau 8. Les codes utilisés dans le tableau 8 pour désigner l'habitat essentiel dans le polygone sont également reportés sur la carte du confluent de la rivière Salmon et du fleuve Fraser.L'échelle (au 1:15 000) et la légende de la carte sont indiquées. Un encart montre que les emplacements sont situés surtout dans la région d'Omenica en Colombie-Britannique. Sur la carte, le Nord est représenté vers le haut.

carte

Haut de la page

Figure 12.  Carte de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser : confluent de la rivière Nechako et du fleuve Fraser.

Figure 12. Carte d'une section du haut Fraser, en Colombie-Britannique, montrant l'emplacement de l'habitat essentiel au confluent de la rivière Nechako et du fleuve Fraser. La carte représente un polygone qui a été désigné comme habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser. Dans le polygone ainsi désigné, l'habitat essentiel englobe les composantes et les attributs de l'habitat que l'esturgeon blanc du haut Fraser utilise pour accomplir ses fonctions biologiques. Les coordonnées des limites des différentes pointes du polygone sont données dans le tableau 8. Les codes utilisés dans le tableau 8 pour désigner l'habitat essentiel dans le polygone sont également reportés sur la carte du confluent de la rivière Nechako et du fleuve Fraser.L'échelle (au 1:24 000) et la légende de la carte sont indiquées. Un encart montre que les emplacements sont situés surtout dans la région d'Omenica en Colombie-Britannique. Sur la carte, le Nord est représenté vers le haut.

carte

Haut de la page

Figure 13.  Carte de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du hau Fraser : Red Rock.

Figure 13. Carte d'une section du haut Fraser, en Colombie-Britannique, montrant l'emplacement de l'habitat essentiel à Red Rock. La carte représente un polygone qui a été désigné comme habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser. Dans le polygone ainsi désigné, l'habitat essentiel englobe les composantes et les attributs de l'habitat que l'esturgeon blanc du haut Fraser utilise pour accomplir ses fonctions biologiques. Les coordonnées des limites des différentes pointes du polygone sont données dans le tableau 8. Les codes utilisés dans le tableau 8 pour désigner l'habitat essentiel dans le polygone sont également reportés sur la carte de Red Rock. L'échelle (au 1:70 000) et la légende de la carte sont indiquées. Un encart montre que les emplacements sont situés surtout dans la région d'Omenica en Colombie-Britannique. Sur la carte, le Nord est représenté vers le haut.

carte

Haut de la page

Tableau 8. Coordonnées géographiques des zones de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser. La note de bas de tableau qui correspond au mot « coordonnées » dans la phrase précédente se lit comme suit : La numérisation a été faite à partir de diverses orthophotographies fournies par Pêches et Océans Canada. La résolution des différentes orthophotographies variait considérablement (la taille des cellules allait de 0,2 m à 24 m). Il faudra en tenir compte lorsqu'on évaluera l'exactitude des coordonnées associées à ces points. Pour ce qui est des coordonnées géographiques des points situés sur le périmètre mouillé, cette limite est censée représenter la laisse annuelle des hautes eaux (Hatfield et al. 2012). Note : dans le fleuve Fraser, on situe les emplacements en comptant les « kilomètres fluviaux » à partir de l'embouchure du fleuve (km fluvial 0) vers l'amont jusqu'à sa source.

Le tableau comporte les huit colonnes suivantes, de gauche à droite : Nom de l'habitat essentiel, Code des coordonnées, Plan d'eau, Kilomètre fluvial, Latitude (DD), Longitude (DD), Latitude (DMS) et Longitude (DMS). DD signifie degrés décimaux et DMS degrés, minutes, secondes. Juste en dessous des en-têtes des colonnes se trouvent 46 rangées. Six rangées correspondent à la zone Confluent de la rivière Bowron et du fleuve Fraser, quatre à la zone Fraser : Giscome au ruisseau Tay,quatre à la zone Fraser : Grand Canyon de Longworth, quatre à la zone Fraser : du confluent avec la rivière McGregor jusqu'au ruisseau Limestone, six à la zone Fraser : confluent avec la rivière Nechako, quatre à la zone Fraser : Penny, quatre à la zone Fraser : Red Rock, quatre à la zone Fraser : confluent avec la rivière Salmon et six à la zone Fraser : confluent avec la rivière Willow.

Tableau 8. Coordonnées géographiques11 des zones de l'habitat essentiel de l'esturgeon blanc du haut Fraser
Nom de l'habitat essentielCode des coordonnéesPlan d'eauKilomètre de fleuveLatitude (DD)Longitude (DD)Latitude (DMS)Longitude (DMS)
Confluent de la rivière Bowron et du fleuve FraserFr-BRC1Fleuve Fraser922,754,070-121,81654° 4' 11" N121° 48' 57" O
Confluent de la rivière Bowron et du fleuve FraserFr-BRC2Fleuve Fraser922,754,069-121,81354° 4' 10" N121° 48' 48" O
Confluent de la rivière Bowron et du fleuve FraserFr-BRC3Rivière Bowron0,154,058-121,82354° 3' 28" N121° 49' 24" O
Confluent de la rivière Bowron et du fleuve FraserFr- BRC4Rivière Bowron3,854,051-121,85554° 3' 3" N121° 51' 17" O
Confluent de la rivière Bowron et du fleuve FraserFr- BRC5Rivière Bowron3,854,051-121,85454° 3' 5" N121° 51' 15" O
Confluent de la rivière Bowron et du fleuve FraserFr-BRC6Rivière Bowron0,154,059-121,82854° 3' 31" N121° 49' 42" O
Confluent de la rivière Bowron et du fleuve FraserFr- BRC7Fleuve Fraser919,154,070-121,84854° 4' 12" N121° 50' 52" O
Confluent de la rivière Bowron et du fleuve FraserFr- BRC8Fleuve Fraser919,154,072-121,84454° 4' 18" N121° 50' 38" O
Fraser : Giscome au ruisseau TayFr-GTC1Fleuve Fraser868,754,248-122,41254° 14' 53" N122° 24' 42" O
Fraser : Giscome au ruisseau TayFr-GTC2Fleuve Fraser868,754,246-122,41054° 14' 45" N122° 24' 36" O
Fraser : Giscome au ruisseau TayFr-GTC3Fleuve Fraser866,754,238-122,43654° 14' 15" N122° 26' 10" O
Fraser : Giscome au ruisseau TayFr-GTC4Fleuve Fraser866,754,240-122,43854° 14' 24" N122° 26' 17" O
Fraser : Grand Canyon de LongworthFr-LGC1Fleuve Fraser963,753,918-121,60053° 55' 5" N121° 35' 58" O
Fraser : Grand Canyon de LongworthFr-LGC2Fleuve Fraser963,753,916-121,60053° 54' 59" N121° 36' 2" O
Fraser : Grand Canyon de LongworthFr-LGC3Fleuve Fraser952,353,958-121,67353° 57' 29" N121° 40' 23" O
Fraser : Grand Canyon de LongworthFr-LGC4Fleuve Fraser952,353,958-121,67153° 57' 30" N121° 40' 15" O
Fraser : du confluent avec la rivière McGregor jusqu'au ruisseau LimestoneFr-MRLC1Fleuve Fraser902,254,173-122,00054° 10' 22" N122° 0' 1" O
Fraser : du confluent avec la rivière McGregor jusqu'au ruisseau LimestoneFr-MRLC2Fleuve Fraser902,254,169-122,00254° 10' 9" N122° 0' 7" O
Fraser : du confluent avec la rivière McGregor jusqu'au ruisseau LimestoneFr-MRLC3Fleuve Fraser883,754,202-122,22954° 12' 7" N122° 13' 45" O
Fraser : du confluent avec la rivière McGregor jusqu'au ruisseau LimestoneFr-MRLC4Fleuve Fraser883,754,206-122,22954° 12' 23" N122° 13' 43" O
Fraser : du confluent avec la rivière McGregor jusqu'au ruisseau LimestoneFr-MRLC5Rivière McGregor0,354,180-122,03554° 10' 47" N122° 2' 7" O
Fraser : du confluent avec la rivière McGregor jusqu'au ruisseau LimestoneFr-MRLC6Rivière McGregor0,354,179-122,03354° 10' 45" N122° 1' 59" O
Fraser : confluent avec la rivière NechakoFr-NRC1Fleuve Fraser799,053,918-122,69853° 55' 3" N122° 41' 53" O
Fraser : confluent avec la rivière NechakoFr-NRC2Fleuve Fraser799,053,915-122,70153° 54' 56" N122° 42' 3" O
Fraser : confluent avec la rivière NechakoFr-NRC3Fleuve Fraser797,053,909-122,72353° 54' 32" N122° 43' 23" O
Fraser : confluent avec la rivière NechakoFr-NRC4Fleuve Fraser797,053,911-122,72653° 54' 40" N122° 43' 35" O
Fraser : confluent avec la rivière NechakoFr-NRC5Rivière Nechako0,353,916-122,72053° 54' 59" N122° 43' 12" O
Fraser : confluent avec la rivière NechakoFr- NRC6Rivière Nechako2,953,927-122,74853° 55' 36" N122° 44' 54" O
Fraser : confluent avec la rivière NechakoFr- NRC7Rivière Nechako2,953,928-122,74953° 55' 41" N122° 44' 55" O
Fraser : confluent avec la rivière NechakoFr-NRC8Rivière Nechako0,353,919-122,71053° 55' 8" N122° 42' 35" O
Fraser : PennyFr-PNY1Fleuve Fraser998,653,827-121,29053° 49' 37" N121° 17' 25" O
Fraser : PennyFr-PNY2Fleuve Fraser998,653,827-121,29453° 49' 36" N121° 17' 37" O
Fraser : PennyFr-PNY3Fleuve Fraser995,553,839-121,32053° 50' 20" N121° 19' 12" O
Fraser : PennyFr-PNY4Fleuve Fraser995,553,840-121,31753° 50' 23" N121° 19' 1" O
Fraser : Red RockFr-RR1Fleuve Fraser759,153,622-122,67953° 37' 19" N122° 40' 43" O
Fraser : Red RockFr-RR2Fleuve Fraser759,153,622-122,68253° 37' 20" N122° 40' 55" O
Fraser : Red RockFr-RR3Fleuve Fraser774,253,726-122,71053° 43' 34" N122° 42' 36" O
Fraser : Red RockFr-RR4Fleuve Fraser774,253,726-122,70853° 43' 34" N122° 42' 27" O
Fraser : confluent avec la rivière SalmonFr-SRC1Fleuve Fraser832,254,068-122,55854° 4' 5" N122° 33' 30" O
Fraser : confluent avec la rivière SalmonFr-SRC2Fleuve Fraser832,254,066-122,55554° 3' 57" N122° 33' 18" O
Fraser : confluent avec la rivière SalmonFr-SRC3Fleuve Fraser830,854,055-122,56454° 3' 17" N122° 33' 52" O
Fraser : confluent avec la rivière SalmonFr-SRC4Fleuve Fraser830,854,057-122,56754° 3' 25" N122° 34' 3" O
Fraser : confluent avec la rivière SalmonFr-SRC5Rivière Salmon 54,066-122,56154° 3' 56" N122° 33' 38" O
Fraser : confluent avec la rivière SalmonFr-SRC6Rivière Salmon 54,067-122,56054° 4' 3" N122° 33' 38" O
Fraser : confluent avec la rivière WillowFr-WRC1Fleuve Fraser837,554,097-122,51954° 5' 48" N122° 31' 7" O
Fraser : confluent avec la rivière WillowFr-WRC2Fleuve Fraser837,554,099-122,51454° 5' 57" N122° 30' 52" O
Fraser : confluent avec la rivière WillowFr-WRC3Rivière Willow0,254,087-122,50854° 5' 13" N122° 30' 28" O
Fraser : confluent avec la rivière WillowFr- WRC4Rivière Willow2,354,080-122,49254° 4' 47" N122° 29' 32" O
Fraser : confluent avec la rivière WillowFr- WRC5Rivière Willow2,354,080-122,49354° 4' 47" N122° 29' 34" O
Fraser : confluent avec la rivière WillowFr-WRC6Rivière Willow0,254,086-122,50854° 5' 10" N122° 30' 30" O
Fraser : confluent avec la rivière WillowFr- WRC7Fleuve Fraser832,254,066-122,55554° 3' 57" N122° 33' 18" O
Fraser : confluent avec la rivière WillowFr- WRC8Fleuve Fraser832,254,068-122,55854° 4' 5" N122° 33' 30" O

Haut de la page


11 On a créé les polygones par numérisation à l'écran en utilisant comme guide de référence les zones provisoires d'habitat essentiel d'une version antérieure du programme de rétablissement en format PDF. La numérisation s'est faite à partir d'orthophotographies fournies par Pêches et Océans Canada. La résolution des orthophotographies variait considérablement (la taille des cellules allait de 0,2 m à 24 m). Il faut en tenir compte lorsqu'on évaluera l'exactitude des limites de la surface du polygone. Note : l'intention est que, s'il y a lieu, la surface englobée soit à la laisse des hautes eaux du plan d'eau défini dans la carte et le tableau Excel pertinents. Les points de coordonnées ont été numérisés à l'aide de nombreuses orthophotographies fournies par Pêches et Océans Canada. La résolution des orthophotographies variait considérablement (la taille des cellules allait de 0,2 m à 24 m). Il faut en tenir compte lorsqu'on évaluera l'exactitude des coordonnées liées à ces points. Pour ce qui est des coordonnées géographiques des points situés sur le périmètre mouillé, cette limite est censée représenter la laisse annuelle des hautes eaux.
Note : dans le fleuve Fraser, on situe les emplacements en comptant les « kilomètres de fleuve » à partir de l'embouchure du fleuve (KmF 0) vers l'amont jusqu'à sa source.