Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Rapport de situation du COSEPAC sur le meunier de Salish au Canada 2002

Catostomussp.

Meunier de Salish

 

RÉPARTITION :

      Aire de répartition : Colombie-Britannique

      Zone d’occurrence :                                                                      <100 km2

      Zone d’occupation :                                                                      <20 km2

      Tendances de l’habitat :                                                               En déclin

 

INFORMATION SUR LES POPULATIONS :

      Nombre total d’individus au Canada :                                          <10 000

      Nombre d’individus matures au Canada :                                                De 500 à quelques milliers

      Durée d’une génération :                                                             ♂♂ 2 ans, ♀♀ 3 ans

      Tendance de la population totale :                                                          En déclin

      Taux de déclin de la population totale : Réduction historique, disparition dans une rivière; de
nouvelles études indiquent que l’espèce est plus largement répartie qu’on ne le pensait (nouvelles méthodes d’échantillonnage). Les populations étaient probablement plus répandues avant que l’on ne découvre les meuniers de Salish. La tendance globale est au déclin.

      Nombre de populations connues au Canada :                              9

      La population totale est-elle fragmentée?                                               OUI

                        nombre d’individus dans les sous-populations :         De 1 500 à 5 000 dans chacun des ruisseaux échantillonnés; probablement moins dans les autres.

                        nombre d’emplacements toujours existants :             4, dans 9 ruisseaux (certains aujourd’hui isolés dans les ruisseaux)

                        nombre d’emplacements d’où l’espèce a disparu :     1, peut-être 2.

      L’espèce connaît-elle des fluctuations d’effectif?                         Inconnu

MENACES

L’exploitation agricole, urbaine et industrielle entraîne une détérioration de la qualité de l’eau ainsi que la disparition et la dégradation de l’habitat.

POTENTIEL DE SAUVETAGE

L’espèce existe-t-elle à l’extérieur du Canada?                           OUI

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?        Possible, mais peu probable vu le faible effectif des populations américaines.

Les individus des populations étrangères les plus proches

seraient-ils adaptés aux conditions canadiennes?                       Inconnu (pool génétique différent)

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus

immigrants?                                                                                 Dans certains ruisseaux, mais l’habitat est en déclin.