Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le bouche coupante au Canada – Mise à jour

Protection actuelle ou autres désignations

Au Canada, le bouche coupante a été classé dans la catégorie « Données insuffisantes » (Coffie, 1998) par le COSEPAC en 1997. En Colombie-Britannique, le CDC (Conservation Data Centre) l’a inscrit sur la liste bleue. La cote mondiale attribuée à l’espèce par le CDC est G5 (non en péril à l’échelle mondiale – commun à très commun, non exposé à la disparition ou à l’extinction), la cote provinciale est S3 (vulnérable à l’échelle provinciale – rare et local dans la province, ce qui l’expose à la disparition ou à l’extinction). Il ne bénéficie d’aucune protection au Canada, et il n’est pas protégé aux États-Unis à moins qu’on ne l’inscrive sur la liste des espèces protégées en vertu de la législation américaine sur les espèces en danger de disparition, ce qui est extrêmement improbable étant donné la robustesse des populations dans les États du nord-ouest. Une très petite partie de l’aire de répartition du bouche coupante se trouve dans une aire protégée.