Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le terrassier à six lignes (Acantholumpenus mackayi) au Canada - Mise à jour

Protection actuelle ou autres désignations

Aucun règlement précis ne protège le terrassier à six lignes, bien que les lois du Canada et celles des Territoires régissent l’habitat et les normes environnementales aux endroits où vit ce poisson. Désigné au départ « espèce vulnérable » par Houston (1988), le terrassier à six lignes a été désigné « espèce préoccupante » par le Comité sur le statut des espèces menacées de disparition au Canada (CSEMDC) en avril 1989 à cause de sa répartition restreinte et de ses faibles effectifs. Cette situation nécessite que l’on tienne compte de cette espèce dans les évaluations de l’habitat et des normes environnementales. Comme il s’agit d’une espèce marine et estuarienne, les lois fédérales sur les pêches atténuent les menaces telles qu’une contamination éventuelle de l’environnement dans des ports abrités comme celui de Tuktoyaktuk. Le gouvernementdes Territoires du Nord-Ouest n’a pas de préoccupation directe à l’égard du terrassier à six lignes (2002). Cependant, un nouveau conseil de gestion de la faune des Territoires du Nord-Ouest pourrait trouver dans les connaissances traditionnelles autochtones des renseignements pouvant susciter des préoccupations (Bell, 2001, comm. pers.).