Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le terrassier à six lignes (Acantholumpenus mackayi) au Canada - Mise à jour

Résumé du rapport de situation

À l’échelle mondiale, le terrassier à six lignes a été répertorié dans trois régions : 1) la mer d’Okhotsk et la mer du Japon; 2) la mer de Béring, les îles Aléoutiennes et le golfe d’Alaska; 3) la partie canadienne de la mer de Beaufort. On ne possède pas d’estimations des tendances de la population canadienne. L’échantillonnage le plus pertinent a été effectué dans le port de Tuktoyaktuk. À cet endroit, on pense que l’effectif de la population serait de 2 160 poissons, mais qu’il pourrait atteindre 16 000 individus selon la régularité de sa répartition et l’importance de son occurrence dans les sites d’échantillonnage. La possibilité d’une répartition localisée, l’isolement des populations de l’extérieur du Canada, le dragage des ports, les enjeux à long terme touchant l’habitat et découlant du réchauffement planétaire (c.-à-d. la perte du pergélisol dans les pingos et sous la zone littorale de la toundra en érosion) et les risques d’accidents dans l’industrie pétrolière laissent croire que les populations de terrassiers à six lignes seraient vulnérables, mais on manque encore de données appropriées pour le confirmer.