Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le terrassier à six lignes (Acantholumpenus mackayi) au Canada - Mise à jour

Importance de l'espèce

La population canadienne de terrassiers à six lignes occupe l’aire de répartition la plus orientale connue pour cette espèce. Elle pourrait aussi être isolée des populations connues vivant dans la mer de Béring. Il y a peu de circulation entre les eaux de la mer de Béring et celles de l’estuaire du Mackenzie à cause de la complexité des courants au large des fleuves Mackenzie et Yukon (Macdonald et al., 1989). Cette situation pourrait se traduire par un flux génétique restreint ou faible à partir de la plus proche population connue, celle de l’Alaska dans la mer de Tchoukotka (1 200 km à l’ouest de la baie Phillips, sur la côte du Yukon). Il faut éclaircir cet isolement possible de la population canadienne.

Les terrassiers à six lignes se nourrissent d’invertébrés benthiques et contribuent à la chaîne trophique de l’écologie locale. L’espèce a été classée au 5e rang en fonction de son abondance parmi les espèces de poisson capturés dans le port de Tuktoyaktuk, ce qui donne à penser que sa contribution au réseau trophique pourrait être importante.