Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la tortue de l'Ouest (Clemmys marmorata) au Canada

Information sur l’espèce

Nom et classification

La tortue de l'Ouest (Clemmys marmorata) est l'une des quatre espèces du genre Clemmys, de la famille des Émydidés (Crother et al., 2000). Présentes seulement en Amérique du Nord, ces espèces sont connues collectivement sous le nom de tortues d'étang américaines (ibid.). Toutes sont plus ou moins menacées d'extinction au Canada et aux États-Unis (R. Brooks, comm. pers.).

L'espèce Clemmys marmorata a été subdivisée en deux sous-espèces : une sous espèce septentrionale, le C. m. marmorata, et une sous-espèce méridionale, le C. m. pallida (Crother et al., 2000), dont on trouve des formes intermédiaires dans la région de la baie de San Francisco (Carr, 1952). Une analyse génétique récente a montré que les populations septentrionales de l’intérieur sont distinctes les unes des autres sur le plan génétique, ce qui n'est pas le cas des populations septentrionales côtières (Gray, 1995). Les populations méridionales sont toutes semblables sur le plan génétique. En se fondant sur la variation du cytochrome b, Gray (1995) a établi que les populations de l'Oregon (et probablement celles situées plus au nord) se sont établies dans la région plutôt récemment, depuis le Nord de la Californie, et que les populations de la Basse-Californie pourraient présenter des différences assez marquées pour constituer une espèce distincte.

[Note des auteurs : Les études génétiques récentes de Bickham et al.(1996) et Burke et al. (1996) ont montré que le genre Clemmys pourrait être paraphylétique, ce qui nécessiterait un réaménagement des genres. Le C. marmorata pourrait être plus étroitement apparenté au Emydoidea blandingii et au Emys orbicularis qu'au C. insculpta et au C. muhlenbergii (formant ensemble un clade frère) ou au C. guttata (clade monospécifique) (Ernst, 2002; Crother et al., 2000).]

Description

La tortue de l'Ouest est une espèce de taille moyenne dont la dossière mesure de 9 à 18 cm de longueur (Holland, 1985). Cette dossière, lisse et non carénée, est ornée de taches ou de lignes rayonnant depuis le centre de ses écailles (Ernst et al., 1994); de couleur olive à presque noire, elle présente parfois un motif marbré (Carr, 1952). Le plastron jaune pâle, sans charnière, est orné de taches irrégulières plus foncées à la bordure arrière des écailles (Ernst et al., 1994). La peau grise prend une teinte jaune pâle au cou, au menton, aux membres antérieurs et à la queue (ibid.)

On n'observe aucune différence significative quant à la taille des mâles et des femelles; les mâles ont toutefois un plastron concave, et leur dossière est légèrement moins haute (Carr, 1952). Ernst et al. (1994) notent que la carapace des femelles présente davantage de motifs que celle des mâles, alors que Carr (1952) affirme le contraire. Le cloaque du mâle est postérieur à la bordure de la dossière, et celui de la femelle coïncide avec cette bordure (Ernst et al., 1994). Les jeunes tortues de l'Ouest se distinguent des adultes par leur dossière carénée et leur queue relativement plus longue (Carr, 1952).