Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Collomia délicat (Collomia tenella) au Canada

Résumé du rapport de situation

On connaît un seul site de collomia délicat au Canada; il se trouve dans la région de Princeton, en Colombie-Britannique, où il occupe une très faible superficie (56 ). La perte de ce site signifierait donc la disparition de l’espèce de cette province et du Canada. Les habitats propices à l’espèce étant rares dans le sud de la province, les possibilités de dispersion sont également limitées. Le collomia délicat se trouve sur un terrain privé faisant partie de la Réserve de terres agricoles et pourrait être menacé par l’utilisation récréative de véhicules tout-terrain et par d’autres activités autorisées sur ces terres. La hausse récente des mises en chantier dans la région de Princeton est signe de croissance, et la pression d’aménagement s’intensifiera vraisemblablement. De plus, on trouve déjà des mauvaises herbes dans l’habitat de collomia délicat, et ces espèces risquent de se répandre, comme cela s’est produit dans des habitats voisins. Enfin, la population de collomia délicat de Colombie-Britannique se trouve à la limite nord de l’aire de l’espèce et est peut-être génétiquement différente de la population principale, ce qui la rendrait importante pour la survie à long terme et l’évolution de l’espèce. En négligeant de protéger les espèces se trouvant à la marge de leur aire de répartition, le Canada pourrait perdre irrémédiablement une partie de ses richesses génétiques.