Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Collomia délicat (Collomia tenella) au Canada

Habitat

Besoins de l’espèce

Le collomia délicat se rencontre dans le sud de la Colombie-Britannique, dans la vallée de la rivière Similkameen, qui se trouve dans la zone biogéoclimatique intérieure à douglas (Hope et al., 1991). Le climat de la région, de type continental, est caractérisé par des étés secs et très chauds, une saison de végétation assez longue et des hivers frais. La région est abritée des précipitations venant de l’ouest par les monts Cascades et la chaîne Côtière.

Le site de Collomia tenella s’étale sur les fortes pentes érodées, orientées au sud-est, d’une crête de sable fin d’origine fluvio-glaciaire datant de la dernière glaciation. Le recouvrement végétal est faible, d’environ 20 p. 100. La végétation se compose de plusieurs herbacées et arbustes, dont le Balsamorhiza sagittata, l’Astragalus miser, le Collomia linearis, le Phacelia linearis, le Lupinus sericeus, l’Amelanchier alnifolia, le Linaria genistifolia ssp. dalmatica, le Bromus tectorum et le Pseudoroegneria spicata, avec des sujets épars de douglas (Pseudotsuga menziesii) et de pin ponderosa (Pinus ponderosa) épars.

Tendances

Les mauvaises herbes nuisibles, notamment le Linaria genistifolia et le Bromus tectorum, risquent de se propager dans le site, comme cela s’est produit dans maintes autres localités du sud de la province, et de réduire la superficie de l’habitat convenant à l’espèce.

Protection et propriété des terrains

Le site de collomia délicat se trouve sur un terrain privé, au sein de la Réserve de terres agricoles (RTA).