Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le potamot de Hill (Potamogeton Hillii) au Canada - Mise à jour

Résumé technique

Potamogeton hillii

Potamot de Hill – Hill’s pondweed

Population canadienne :

Ontario

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²)

Environ 20 000 km², comprenant le site  3 disparu; < 10 000 km² à l’exception du site nº 3 (1 300 km² si la zone d’occurrence comprend 3 zones restreintes seulement autour des sites existants – évalué par K. Makkay). [Note : évaluation révisée du système d’information géographique (SIG) des polygones pour le continent du sud de l’Ontario et de l’île Manitoulin par E. Haber]

Préciser la tendance dans la zone d’occurrence (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Non

Superficie de la zone d’occupation (km²)

< 1 km² (19,7 ha) [total des habitats aquatiques dans les sites existants]

Préciser la tendance dans la zone d’occupation (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

Inconnue, déclin possible

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Inconnues

Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés).

De 12 à 18

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue,déclin possible

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

Inconnue

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

Inconnue

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

Évalué à 55 000 dans les sites où l’on a constaté la présence de fruits, plus de 64 600 y compris les sites où l’identification est fondée sur les caractères végétatifs seulement. [Note : l’évaluation est très rudimentaire étant donné les difficultés à obtenir des évaluations en abondance dans un habitat aquatique dans lequel il aurait fallu avoir recours à un échantillonnage destructif afin d’obtenir des chiffres plus précis; les plantes sont entrelacées, le dénombrement des plantes est  difficile en raison des conditions en eaux vives ou stagnantes et de la présence d’autres potamots semblables. E. Haber]

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.

Inconnue, déclin possible

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Inconnu

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Inconnues

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?

Relativement fragmentée

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue, déclin possible

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Non

Énumérer les populations et donner le nombre de populations dans chacune.

Voir l’annexe 1

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Dégradation de l’habitat observée sur un site; en général, les menaces à l’habitat sont surtout possibles.

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

États-Unis : les classifications dans les États limitrophes sont : Michigan (S2), État de New York (S2), Ohio (S1), Pennsylvanie (S1)

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Peu probable

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Oui

Peut-il y avoir sauvetage par des populations de l’extérieur?

Non

Analyse quantitative

S.O.

Statut actuel

COSEPAC : espèce préoccupante (mai 2005)

Statut et justification de la désignation

Statut : Préoccupante

Code alphanumérique : S.O.

Justification de la désignation : Il s’agit d’une plante aquatique non apparente à racines dont on connaît actuellement moins de 20 populations canadiennes. L’espèce occupe une très petite aire totale d’habitat. On n’a défini aucun facteur limitatif imminent qui aurait d’importantes répercussions sur cette espèce rare à l’échelle mondiale, mais les plantes exotiques envahissantes pourraient avoir une incidence sur certaines populations.

Application des critères

  • Critère A (Population globale en déclin) : Données insuffisantes.
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : La zone d’occurrence révisée à la hausse tient compte du fait qu’il est possible que l’espèce soit plus répandue que la documentation ne l’indique. Elle demeure toutefois au-dessous du niveau critique pour se qualifier comme « menacée » et la zone d’occupation est inférieure aux valeurs critiques relatives aux classements « en voie de disparition » et « menacée ». L’espèce ne correspond pas au critère, puisqu’on trouve > 10 endroits et qu’ils ne sont pas considérés somme étant gravement fragmentés en raison de la possibilité de dispersion des propagules par la sauvagine ou de dispersion naturelle au sein d’un système riverain donné. On possède peu d’information sur le déclin des populations en raison du manque de surveillance. On a remarqué une certaine dégradation de l’habitat qui pourrait se poursuivre dans l’avenir. Aucune fluctuation extrême n’a été observée.
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : On a déterminé que la taille de la population était supérieure à 10 000 plantes, mais les incertitudes liées à l’extrapolation faite à partir d’un seul petit échantillon, la présence possible de populations mélangées de potamots d’apparence semblable et l’occurrence de reproduction asexuée rendent les données peu fiables pour déterminer le nombre d’individus matures et le niveau de risque relatif à ce critère.
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Il est possible que l’espèce corresponde au critère D2, « espèce menacée », en raison de sa zone d’occupation de < 1 km². On trouve aussi certaines indications d’une dégradation de l’habitat, mais, dans l’ensemble, il semble exister peu de menaces documentées en ce qui concerne les 12 à 18 populations signalées actuellement. L’espèce pourrait être mieux qualifiée de « préoccupante ». Il est difficile de la différencier des espèces semblables et il se peut que l’on en trouve dans d’autres sites si une enquête plus détaillée est effectuée. L’auteur du rapport a fait vérifier par un botaniste hautement compétent les spécimens fructifères collectés en vue de la présente étude.
  • Critère E (Analyse quantitative) : Sans objet.