Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l'antennaire stolonifère (Antennaria flagellaris) au Canada

Information sur l’espèce

Nom et classification

Nom scientifique :
Antennaria flagellaris (A. Gray) A. Gray[1]
Synonyme :
Antennaria dimorpha var. flagellaris A. Gray
Nom français :
antennaire stolonifère
Nom anglais :
stoloniferous pussytoes
Famille :
Astéracées (Composées)
Grand groupe végétal :
Dicotylédones

Description

L’Antennaria flagellaris (A. Gray) A. Gray fait partie d’un genre comprenant environ 35 espèces que l’on trouve principalement en Amérique du Nord, mais également en Amérique du Sud (Cronquist, 1994). Le genre Antennaria appartient à la tribu des Inulées, de la grande famille des Astéracées. Le genre Antennaria est connu depuis longtemps pour sa complexité taxinomique, en raison de l’existence de nombreux clones apomictiques parfois reconnus comme espèces distinctes.

On trouve environ 18 espèces d’Antennaria au Canada (Kartesz, 1999), dont 15 en Colombie-Britannique (Douglas, 1998). L’Antennaria flagellaris a été signalé au Canada pour la première fois par Douglas et al. (1998a).

L’Antennaria flagellaris est vivace quelques années et se propage au moyen de stolons à partir d’une souche à racines fasciculées (Douglas, 1998; figure 1). Les stolons peuvent mesurer jusqu’à 10 cm de longueur, et les quelques tiges florifères centrales, jusqu’à 3,5 cm de hauteur. Les nombreuses feuilles basilaires ainsi que les quelques feuilles caulinaires sont linéaires à linéaires-oblancéolées, longues de 1 à 3 cm, avec une pubescence laineuse-soyeuse. Le capitule est terminal et entièrement composé de fleurs soit pistillées, soit staminées. Chez le capitule pistillé, les bractées involucrales mesurent 7 à 13 mm et sont teintées de brun ou de brun rougeâtre et garnies à la base de poils laineux fins, alors que chez le capitule staminé ces bractées mesurent de 4 à 7 mm et sont brunâtres au sommet et translucides. Les fleurs femelles mesurent 5 à 7 mm, et les fleurs mâles, 3 à 4,5 mm. L’akène est elliptique, verruqueux, long de 2 à 3 mm, surmonté d’une aigrette de soies blanches, fines et longues de 6 à 8 mm.

Figure 1. Antennaria flagellaris; pour la plante-mère avec plantules, l’échelle est d’environ ¾. Dessin d’Elizabeth J. Steven, tiré de Douglas (1998).

Figure 1.Antennaria flagellaris; pour la plante-mère avec plantules, l’échelle est d’environ ¾. Dessin d’Elizabeth J. Steven, tiré de Douglas (1998)

L’Antennaria flagellaris se distingue facilement des autres espèces du même genre que l’on trouve en Colombie-Britannique par ses stolons aphylles, filiformes, clairement visibles. Toutefois, sa petite taille et sa couleur peu distincte font en sorte que l’espèce a pu facilement échapper aux relevés.


[1] La taxinomie et la nomenclature sont conformes aux ouvrages de Douglas et al.(1998c, 1998d, 1999, 2001).