Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement de la lamproie de Vancouver (Lampetra macrostoma) au Canada [version finale]


10. Conflits et difficultés prévus

La lamproie de Vancouver, à l’heure actuelle, n’a que peu de valeur économique, voire aucune, et il est peu probable que des changements surviennent à ce chapitre. Par contre, il y a d’autres intérêts publics, privés et commerciaux dans les bassins hydrographiques où vit cette espèce. Parmi ces intérêts, mentionnons l’exploitation forestière, les prélèvements d’eau à des fins industrielles et résidentielles, des routes, des travaux d’aménagement de propriétés à des fins résidentielles ou récréatives et des activités de pêche sportive, de navigation et de baignade. Il est possible que l’atténuation des menaces pesant sur la lamproie entre en conflit avec certains des intérêts susmentionnés. Le rétablissement de l’espèce profitera, par conséquent, des mesures d’intendance mises en place et de travaux de recherche précis à long terme. Il importe de comprendre que nombre des menaces pesant sur la lamproie de Vancouver peuvent être réduites, mais non éliminées.

10.1 Impacts potentiels de la gestion sur d’autres espèces

La lamproie de Vancouver est un parasite et peut avoir un effet sur l’abondance d’autres espèces de poissons, y compris les salmonidés (Beamish, 1982). En conséquence, l’introduction de cette espèce dans d’autres bassins hydrographiques n’est pas recommandée. Aucun but concernant l’établissement de cette espèce dans d’autres bassins hydrographiques n’a été formulé.

Il est peu probable que les efforts de rétablissement de la lamproie de Vancouver aient un effet négatif important sur d’autres espèces de poissons ou d’animaux sauvages indigènes des lacs Cowichan ou Mesachie; une surveillance des tendances relatives à l’abondance des espèces-proies et des cicatrices des lamproies pourrait le confirmer. L’augmentation des effectifs de l’espèce n’est pas recommandée, et la protection des habitats de la lamproie devrait profiter à d’autres espèces également.