Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport du COSEPAC sur la situation de la physe du lac Winnipeg (Physa sp.) au Canada

Biologie

Généralités

On ne sait rien sur la biologie générale du Physa sp. Chez les autres Physidés du lac Winnipeg, la reproduction a lieu en juin et en juillet, et les adultes hivernent. Certains individus du P. gyrina vivant dans les bras morts du lac Manitoba peuvent survivre même au-delà du second été et atteindre une grande taille (Pip et Stewart, 1976), ce qui n’est pas le cas des individus du lac Winnipeg, qui demeurent relativement petits et ont un cycle biologique d’un an. On a rapporté que la ponte des œufs chez le P. gyrina se produit quand la température de l’eau dépasse les 10 oC (DeWitt, 1955).

 

Comportement

En aquarium, le Physa sp. est moins actif que le P. gyrina et passe le plus clair de son temps accroché au substrat, dans un état inactif. Il s’adapte moins bien à la vie en aquarium que le P. gyrina.