Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport du COSEPAC sur la situation de la physe du lac Winnipeg (Physa sp.) au Canada

Taille et tendances des populations

D’après les données historiques de l’auteure, le Physa sp. a été présent au site 67 (Grand Beach) de 1961 à 1980, et au site 83 (Victoria Beach), de 1976 à 1984. On n’a pas retrouvé d’individus de l’espèce ultérieurement. Dans les deux cas, les dates les plus anciennes sont celles des premières visites des sites par l’auteure.

Pendant la période de 1975 à 1978, 25 sites ont été examinés dans le lac Winnipeg, notamment sur le côté ouest du bassin nord et à la pointe Longue, près de l’extrémité nord du lac (Pip, 1978). La plupart de ces sites étaient différents de ceux étudiés en 1998 et en 2001. De ces sites, seuls Victoria Beach et Grand Beach abritaient le Physa sp. Aucun des sites où a été trouvée l’espèce en 2001 n’avait été visité entre 1975 et 1978.

En 1998, l’auteure a effectué un autre relevé à 25 sites. Vingt-quatre de ces sites ont été revisités pendant l’étude de 2001 décrite dans le présent rapport (sites 3, 7, 18, 21, 29, 34, 41, 47, 51, 54, 58, 60, 61, 64, 66, 67, 72, 74, 78, 79, 80, 81, 83 et 89). En 1998, seuls deux spécimens de l’espèce ont été trouvés : un au site 21 (Camp Morton) et l’autre au site 61 (Patricia Beach). Quand les 24 sites ont été revisités en 2001, on n’a retrouvé le mollusque qu’au site 21.

La disparition du Physa sp. de deux localités historiques, et peut-être du site 61, et le fait qu’il ne vit plus qu’à 5 autres sites indiquent que l’espèce est peut-être en déclin.