Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le naseux de la Nooksack au Canada – Mise à jour

Résumé technique

Rhinichthys cataractae ssp.

naseux de la Nooksack

Nooksack dace

Répartition au Canada : vallée du Fraser (Colombie-Britannique)


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence km2 au Canada
Calculée au moyen de l’adaptation par SIG de cartes tirées de McPhail (1997) et de Mongillo et Hallock (1997); elle a été modifiée afin d’y inclure le bassin hydrographique de la rivière Brunette.
630 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?Non
Superficie de la zone d’occupation km2
calculée à partir de mesures du secteur de rapides dans 4 bassins hydrographiques occupés (Pearson, 2004, données inédites);
fondée sur une grille superposée dont les cellules ont une superficie de 1 km2, , la zone d’occupation totale est le nombre de cellules occupées qui sont recoupées par les rivières.
< 0,03 km2

14 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
Tendance au cours des dix dernières années
En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?Non
Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.4
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?Non
Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).En déclin


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).3 années
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles) : (Il pourrait s’agir de surestimations puisqu’il est possible que quelques juvéniles aient été inclus dans le relevé)
Ruisseau Pepin   Non ajusté - 4400   Ajusté - 800
Ruisseau Bertrand   Non ajusté - 5700   Ajusté - 5700
Ruisseau Fishtrap   Non ajusté - 3900   Ajusté - 300
Rivière Brunette   Non ajusté - 38 300   Ajusté - s.o.
Inconnu
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnueEn déclin
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)Inconnu
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?Non
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?Oui
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?Non
Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune :
   ruisseau Bertrand : < 5700
   ruisseau Pepin : < 800
   ruisseau Fishtrap : < 1000
   ruisseau Brunette : inconnu


Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Destruction physique de l’habitat de rapides (p. ex. dragage, canalisation).
Manque d’eau à la fin de l’été en raison de l’extraction de l’eau souterraine et de surface et des zones urbaines imperméables.
Perte des rapides attribuable aux barrages de castors.
Accumulation de sédiments dans les rapides causée par l’érosion des rives, l’extraction du gravier et/ou les conduites d’eau pluviale urbaines.


Effet d’une immigration de source externe)

Statut ou situation des populations de l’extérieur?
État de Washington : S3
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?Oui
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?Oui
Y a-t-il suffisamment d’habitats disponibles au Canada pour les individus immigrants?Non (on suppose qu’ils sont à plein rendement)
La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?Non


Analyse quantitative

s.o.
 


Statuts actuels

Statuts de conservation (NatureServe, 2006)
   Mondial – G3
   Nationaux
      É.-U. – N3
      Canada – N1
   Régionaux
      É.-U. : WA – S3
      Canada : BC – S1
Province : C.-B. - rouge 
American Fisheries Society : Espèce menacée (Threatened)
COSEPAC : Espèce en voie de disparition, 1996, 2000, 2007
LEP : Espèce en voie de disparition, annexe 1


Statut et justification de la désignation

Statut :
En voie de disparition
Code alphanumérique :
B1ab(iii,v) + B2ab(iii,v)
Justification de la désignation :
Cette espèce est considérée comme un spécialiste de l’habitat dépendant de cours d’eau rapide où le substrat est lâche, mince et granuleux. Ce petit poisson fait partie de la faune de Chehalis et est considéré comme une sous-espèce distincte du naseux des rapides. L’espèce n'est présente au Canada qu'en quatre emplacements du sud-ouest de la Colombie-Britannique, où sa zone d'occupation est gravement limitée et où son habitat d'eau rapide est sujet à une destruction continue par l'urbanisation, l'industrialisation et les pratiques agricoles (p. ex. le dragage, la canalisation). Les cours d'eau où l’on retrouve l'espèce subissent également les effets attribuables à un manque d'eau à la fin de l'été, dû au captage d’eau souterraine et d’eau de surface. D'autres activités ont provoqué l'érosion des berges, comme l'extraction de gravier et/ou l'écoulement des eaux des collecteurs d'eaux pluviales urbains, causant ainsi l'accumulation de sédiments dans les eaux rapides, ce qui a détérioré davantage la qualité de l'eau et l'habitat.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) :
Sans objet; les taux de déclin sont inconnus.
Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) :
Correspond aux critères de la catégorie « en voie de disparition » B1ab(iii,v) + 2ab(iii,v). La zone d’occurrence est inférieure à 1 000 km2 et la zone d’occupation est inférieure à 1 km2. La présence de l’espèce est connue à seulement quatre endroits, les populations sont fragmentées et il y a un déclin continu dans l’étendue et dans la qualité de l’habitat, ainsi que dans le nombre d’individus.
Critère C (Petite population globale et déclin) :
Sans objet; le nombre d’individus matures est inconnu.
Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) :
Satisfait au critère de la catégorie « en voie de disparition » D2. La zone d’occupation est inférieure à 20 km2 et la présence de l’espèce est connue à seulement quatre endroits.
Critère E (Analyse quantitative) :
Sans objet.