Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le meunier tacheté (Minytrema melanops) au Canada

Protection actuelle ou autres désignations de statut

Les cotes de conservation attribuées par la Association of Biodiversity Information figurent au tableau 1.

Tableau 1. Cotes attribuées au meunier tacheté selon NatureServe (2004) à l’échelle du monde, des États-Unis, du Canada, des États américains et des provinces canadiennes
MondeG5
É.-U.N5
CanadaN1
États
  • Alabama (S5)
  • Arkansas (S4)
  • Floride (S?)
  • Géorgie (S5)
  • Illinois (S3)
  • Indiana (S4)
  • Iowa (S3)
  • Kansas (S3)
  • Kentucky (S4S5)
  • Louisiane (S5)
  • Michigan (S3)
  • Minnesota (S?)
  • Mississippi (S5)
  • Missouri (S?)
  • Caroline du Nord (S4)
  • Ohio (S?)
  • Oklahoma (S4)
  • Pennsylvanie (S2)
  • Caroline du Sud (S?)
  • Tennessee (S5)
  • Texas (S3)
  • Virginie Occidentale (S4)
  • Wisconsin (S5)
ProvinceOntario (S2)

Canada

En 1983, le COSEPAC avait accordé au meunier tacheté le statut d’espèce préoccupante au Canada. Ce statut a été confirmé en 1994 (Campbell, 1994) et de nouveau en 2001. En Ontario, il a été désigné espèce préoccupante en 2000. En 1996, le meunier tacheté a obtenu la cote N1 et, en 1997, la cote S2.

L’espèce bénéficie d’une protection limitée en vertu de la Loi sur les espèces en péril. Il incombera aux instances responsables des territoires que fréquente le meunier tacheté d’élaborer des plans de gestion pour cette espèce. Le meunier tacheté et/ou son habitat peuvent également être protégés en vertu de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement, de la Loi sur les pêchesfédérale, de la Loi sur les ressources en eau du Canada, de la Loi sur la protection de l’environnement de l’Ontario, de la Loi sur les évaluations environnementales de l’Ontario, de la Loi sur l’aménagement du territoire de l’Ontario et de la Loi sur les ressources en eau de l’Ontario. Le meunier tacheté est l’une des neuf espèces de poisson couvertes par le « National Recovery Strategy for Species at Risk in the Sydenham River: An Ecosystem Approach » (Dextrase et al., 2003) et l’une des dix espèces de poisson visées par la Thames River Aquatic Ecosystem Recovery Strategy proposée (Thames River Recovery Team, 2003).

États-Unis

À l’échelle mondiale, le meunier tacheté n’est pas en péril (G5), mais des déclins de populations ont été signalés dans la partie nord de son aire de répartition au cours du siècle dernier (Becker, 1983). L’espèce est désignée comme préoccupante (special concern) au Kansas et en Pennsylvanie.