Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le meunier tacheté (Minytrema melanops) au Canada

Répartition

Aire de répartition mondiale

On ne trouve le meunier tacheté que dans les eaux douces du centre et de l’est de l’Amérique du Nord (figure 2; Lee et al., 1980). Dans le bassin des Grands Lacs, l’espèce occupe les bassins des lacs Huron, Michigan, Érié et Sainte-Claire. Elle est également présente dans la plus grande partie du bassin du Mississippi et le long de la basse plaine côtière, du Texas à la Caroline du Nord. On a observé sa présence dans 23 États des États-Unis et dans la province de l’Ontario.

Figure 2. Aire de répartition mondiale du meunier tacheté (Minytrema melanops) (d’après Lee et al., 1980).

Figure 2. Aire de répartition mondiale du meunier tacheté (Minytrema melanops) (d’après Lee et al., 1980).

Aire de répartition canadienne

Au Canada, le meunier tacheté est rare et occupe seulement l’extrême sud-ouest de l’Ontario (figure 3). Moins de 5 p. 100 de l’aire de répartition mondiale de l’espèce se trouve au Canada (Dextrase et al., 2003). La première capture documentée a eu lieu dans le lac Sainte-Claire en 1962 (Campbell, 1994); depuis, on en a capturé dans la rivière Sainte-Claire, la rivière Détroit, le cours inférieur de la rivière Thames, le bassin de la rivière Sydenham, de même que dans plusieurs de leurs tributaires. Dans le lac Érié, les captures se limitent au bassin ouest, les seuls sites signalés se trouvant près de la pointe Pelée, dans le comté d’Essex.

Figure 3. Aire de répartition canadienne du meunier tacheté (Minytrema melanops).

Figure 3. Aire de répartition canadienne du meunier tacheté (Minytrema melanops).