Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’abronie à petites fleurs (Tripterocalyx micranthus) au Canada - Mise à jour

Information sur l’espèce

Nom et classification

Nom scientifique :

Tripterocalyx micranthus (Torr.) Hook.

Ancien nom :

Abronia micrantha Torr.

Nom commun :

abronie à petites fleurs

Famille :

Nyctaginacées

Grand groupe végétal :

Dicotylédones

Description

L’abronie à petites fleurs (Tripterocalyx micranthus (Torr.) Hook; anciennement Abronia micrantha Torr.) est une annuelle de la famille des Nyctaginacées, qui tiennent leur nom du fait que les fleurs s’ouvrent à la fin de la journée. La plante, haute de 2 à 5 dm, est dotée d’une racine pivotante de laquelle émerge une tige très ramifiée (figure 1). Les ramifications, charnues et pâles, à nœuds renflés, sont traînantes avec l’extrémité redressée et peuvent atteindre 6 dm de longueur. Les feuilles sont opposées, plutôt rondes et entières et ont un limbe long de 2 à 6 cm et large de 1 à 3 cm, à nervures saillantes. Contrairement à celles de la patience veinée (Rumex venosus), espèce ressemblante, les feuilles de l’abronie à petites fleurs sont dépourvues de stipules engainantes. La fleur, apétale, comporte 5 sépales à lobes pétaloïdes blanc verdâtre soudés, formant un long tube de 5 mm de diamètre. Les étamines sont au nombre de 5. Le pistil est supère et comporte un seul style. Les fleurs, très petites, sont groupées à plusieurs dans un même involucre, formant une inflorescence voyante.

Figure 1. Abronie à petites fleurs

Figure 1. Abronie à petites fleurs.

Au moment de la maturation (figure 2), la base du tube formé par le périanthe se transforme en structure ailée enfermant le fruit et facilitant sa dispersion. Ce fruit ailé, d’un beau vert pâle teinté de rose, est caractéristique de l’espèce. Il mesure environ 2 cm de longueur, et l’enveloppe comporte 2 ou 3 ailes papyracées à nervures très saillantes.

Figure 2. Fruit de l’abronie à petites fleurs

Figure 2. Fruit de l’abronie à petites fleurs.

Au Canada, on trouve une seule autre espèce du genre Tripterocalyx (anciennement Abronia), à savoir l’Abronia latifolia Eschsch, à fleurs jaunes. Toutefois, l’Abronia latifolia étant restreint au Sud-Ouest de la Colombie-Britannique, il n’y a aucun risque de confusion sur le terrain avec l’abronie à petites fleurs.

L’abronie à petites fleurs ressemble également à la patience veinée (Rumex venosus), sauf que cette dernière est une vivace à grosses tiges érigées, non cassantes, à fleurs réunies sur un axe ramifié et folié, porté à l’extrémité des tiges. Lorsqu’elle est jeune, l’abronie à petites fleurs ressemble parfois à un chénopode par sa forme, sa couleur et l’aspect farineux de la face inférieure de ses feuilles (Alberta Native Plant Council, 2001).