Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’abronie à petites fleurs (Tripterocalyx micranthus) au Canada - Mise à jour

Répartition

Répartition mondiale

L’abronie à petites fleurs ne se rencontre que dans l’Ouest de l’Amérique du Nord (figure 3). Au Canada, on en trouve quelques populations très dispersées dans le Sud-Est de l’Alberta et une population dans le Sud-Ouest de la Saskatchewan. Aux États-Unis, l’espèce est présente dans l’Est du Montana, au Nebraska, au Wyoming, en Utah, au Colorado, au Nevada, dans l’est de la Californie, dans le Nord de l’Arizona, au Nouveau-Mexique, au Dakota du Nord, au Dakota du Sud, dans l’Ouest du Kansas et dans le Nord du Texas.

Figure 3. Répartition de l’abronie à petites fleurs en Amérique du Nord.

Figure 3.  Répartition de l’abronie à petites fleurs en Amérique du Nord.

Répartition canadienne

Au Canada, l’abronie à petites fleurs ne se rencontre que dans le Sud-Est de l’Alberta (6 sites) et le Sud-Ouest de la Saskatchewan (un site situé près de la frontière de l’Alberta) (figure 4). L’espèce est considérée comme rare au Canada et figure sur la liste des espèces protégées en Alberta et en Saskatchewan.

Figure 4. Répartition de l’abronie à petites fleurs au Canada. Alberta : 1) rivière Lost; 2) Purple Springs; 3) île Wolf; 4) Bow Island; 5) Bull Pound, rivière Saskatchewan-Sud; 6) Réserve nationale de faune de Suffield. Saskatchewan : 7) rivière Saskatchewan-Sud, à l’est de la frontière de l’Alberta

Figure 4a.  Répartition de l’abronie à petites fleurs au Canada.

Dans le Sud-Est de l’Alberta, l’abronie à petites fleurs est signalée pour six localités : la rivière Lost, Bow Island, Purple Springs, Bull Pound, la Réserve nationale de faune de Suffield et l’île Wolf. Tous ces sites sont dispersés dans la région s’étendant du nord-est de Bow Island (au confluent des rivières Bow, Oldman et Saskatchewan-Sud) en direction est vers la Saskatchewan et sud vers le Montana. L’espèce est toujours associée à un cours d’eau. Ainsi, cinq des sites se trouvent près de la rivière Saskatchewan-Sud et la sixième, près de la rivière Lost, à proximité de la frontière entre l’Alberta et le Montana. En 1895, un site a été signalé près de Milk River par John Macoun.

La seule population répertoriée pour la Saskatchewan est située juste à l’est de la frontière de l’Alberta, au sud d’Empress (Alberta), à l’endroit où la Saskatchewan-Sud fait une incursion en Saskatchewan puis revient en Alberta avant de rejoindre la rivière Red Deer (Hudson, 1982).

Les populations signalées dans le passé sont peut-être disparues. Dans les dix dernières années, l’espèce n’a été revue qu’à Bow Island et dans la Réserve nationale de faune de Suffield. Cependant, il reste peut-être dans les autres localités des graines de l’espèce enfouies dans le sol.