Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Buse à épaulettes (Buteo lineatus)

Protection actuelle ou autres désignations de statut

L’espèce, mais non son habitat, est protégée en vertu des lois provinciales sur la chasse et la pêche. La cote de conservation de la Buse à épaulettes est G5 (examen en 1996) à l’échelle mondiale et N5 aux États-Unis, mais l’espèce est classée préoccupante dans certains États (NatureServe, 2005). Au Canada, elle est cotée N4B (NatureServe, 2005) et a été classée préoccupante par le COSEPAC en 1996. L’UICN estime que la Buse à épaulettes est une espèce peu préoccupante (Lesser Concern) (BirdLife International, 2004).

En Ontario, la Buse à épaulettes est considérée comme préoccupante par le ministère des Richesses naturelles et est cotée S4B. En outre, les nids se trouvant dans les terres de la Couronne sont protégés dans le cadre du processus de planification de l’aménagement forestier (Forest Management Planning Process), qui prévoit des zones tampons spatiales et temporelles. Ces lignes directrices prévoient l’établissement d’une zone de 28 ha afin de protéger les lieux de nidification qui ont été occupés au moins une fois au cours des cinq dernières années (Naylor et al. , 2004). De plus, l’habitat de la Buse à épaulettes est modélisé au cours de la préparation des plans d’aménagement forestier visant les terres de la Couronne, à l’aide de modèles spatiaux de qualité de l’habitat. Enfin, en vertu de la Loi sur la protection du poisson et de la faune (1997), les nids occupés sont protégés et l’espèce bénéficie du statut de rapace spécialement protégé.

Au Québec, l’espèce est classée S4 et, en 2003, le gouvernement provincial l’a officiellement retirée de la Liste des espèces de la faune vertébrée susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables (Shaffer et Dionne, 2004). Cette décision a été prise à la lumière des renseignements contenus dans un rapport de situation provincial visant la population québécoise de l’espèce (Morneau et Dionne, 1996). Toujours dans cette province, la Buse à épaulettes est protégée en vertu de l’article 26 de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune. Enfin, au Nouveau-Brunswick, la Buse à épaulettes est cotée S2B et est classée espèce peut-être en péril, mais cette dernière désignation n’a pas caractère légal.