Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Buse à épaulettes (Buteo lineatus)

Résumé technique

Buteo lineatus

Buse à épaulettes

Red-shouldered Hawk

Répartition au Canada : sud de l’Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2)
[calculée à partir de la carte de la répartition (figure 1) au moyen d’ArcView]
200 000 km2
Préciser la tendanceStable
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence?Non
Superficie de la zone d’occupation (km2)
[maximum fondé sur le fait qu’environ 40 % de la zone d’occurrence est boisée et, par conséquent, constitue un habitat de reproduction propice (figure 1)]
80 000 km2
Préciser la tendanceDe stable à en expansion
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation?Non
Nombre d’emplacements actuels connus ou inférésSans objet
Préciser la tendance du nombre d’emplacementsSans objet
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements?Sans objet
Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitatGénéralement stable, mais peut-être en déclin dans certains secteurs.


Information sur la population

Durée d’une générationInconnue, > 2 ans
Nombre d’individus matures au Canada12 540 (6 270 couples)
Tendance de la population totaleDe stable à en expansion
% du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures?Non
La population totale est-elle très fragmentée?Non
Préciser la tendance du nombre de populationsSans objet
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations?Non
Préciser la tendance du nombre de populationsSans objet


Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

La destruction et la fragmentation de l’habitat, la compétition interspécifique accrue attribuable à la perturbation de l’habitat ainsi que les perturbations humaines comptent parmi les menaces connues. Ces dernières varient selon les régions.


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?États-Unis : La population de Buse à épaulettes est généralement stable ou en expansion dans la majeure partie de son aire de répartition, même si l’espèce est désignée comme préoccupante dans plusieurs États.
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?Non confirmée, mais probable
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?Oui
Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?Dans le sud-ouest de l’Ontario, l’habitat est peut-être limité
La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?Oui


Analyse quantitative

Aucune
 


Statut existant

COSEPAC : espèce préoccupante (1996); Non en péril (2006)


Statut et justification de la désignation

Statut :
Non en péril
Code alphanumérique :
s.o.
Justification de la désignation :
Au Canada, cette espèce nichant en forêt est stable ou en croissance, selon la région, depuis les 10 à 20 dernières années. La principale menace qui pèse sur l’espèce est la perte et la dégradation de son habitat. Cette menace est probablement plus importante dans le sud de son aire de répartition canadienne. Les populations sont stables ou en croissance dans la majorité de l’aire de répartition américaine de l’espèce; il existe donc des possibilités d’une immigration de source externe.


Application des critères

Critère A (Population globale en déclin) :
Ne satisfait pas au critère – la population est stable depuis les 10 à 20 dernières années.
Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) :
Ne satisfait pas au critère – la zone d’occurrence est supérieure à 20 000 km2 et la zone d’occupation à 2 000 km2
Critère C (Petite population globale et déclin) :
Ne satisfait pas au critère – la population compte plus de 10 000 individus.
Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) :
Ne satisfait pas au critère – la population compte plus de 1 000 individus et la zone d’occupation est supérieure à 20 km2.
Critère E (Analyse quantitative) :
Aucune